0


Le député national du Front Commun pour le Congo FCC, Samy Adubangu s’indigne de voir son nom inscrit sur la liste des députés signataires de l’acte de soutien à Jeannine Mabunda, Présidente de la chambre basse du parlement lundi 30 novembre dernier sans son autorisation et promet de saisir la justice contre les initiateurs pour “faux et usage de faux.”

“(…) à ma grande surprise, je viens me retrouver parmi les 305 signataires de ce slogan soutien au bureau de l’Assemblée nationale, ça m’équerre un peu d’autant plus que moi-même personnellement, je n’étais consulté par personne, ça fait plus de 4 à 5 jours que je suis à la maison malade. Alors, je n’ai pas compris comment je peux me retrouver parmi les 305 signataires du soutien au bureau de l’Assemblée nationale ?”, s’interroge à Top Congo le député du FCC Samy Adubangu mardi 1er décembre.

Selon lui, s’opposer à la décision de son regroupement politique qui est le Front Commun pour le Congo ne cadre pas dans ses prérogatives constitutionnelles ainsi que dans les recommandations de règlement d’ordre intérieur, “moi je peux prendre l’engagement d’apposer ma signature comme député national pour de fins qui engage ma personne en tant que député national parce qu’on ne peut pas me pousser à soutenir quelqu’un pendant que ma conscience ne m’amène pas à le faire”, a-t-il ajouté

Et de poursuivre,

“Je me réserve le droit des poursuites judiciaires contre les initiateurs du slogan soutien au bureau de l’Assemblée nationale”, a conclu Samy Adubangu.

Jean-Paul Tshimanga

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top