0







Des affrontements ont éclaté entre l'armée et des présumés rebelles ADF aux petites heures matinales de ce dimanche 6 décembre 2020 à Mabanga, une contrée située à quelques kilomètres de la localité d'Eringeti en groupement Bambuba-Kisiki au territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

L'information est confirmée à 7SUR7.CD par le porte-parole militaire dans la région de Beni qui ajoute que cette attaque rebelle a été repoussée par les forces loyalistes. 

« L'armée a repoussé une attaque rebelle (près d'Eringeti, ndlr) », a déclaré le lieutenant, Antony Mualushayi.

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur à Eringeti, il s'agit des éléments FARDC qui ont riposté contre une attaque rebelle des présumés ADF contre leur position.

« La tension a été vive tôt le matin de ce dimanche. Nos éléments des FARDC ont déjoué l'attaque de l'ennemi qui voulait saboter la localité en déstabilisant en premier lieu les militaires mais c'était sans succès », indique Sabiti Njiamoja contacté par 7SUR7.CD.

Un militaire a été blessé lors des échanges des tirs entre l'armée et les rebelles. De son côté, la société civile parle d'un "exploit" de l'armée qui a réussi à protéger les civils.

« C'est une chose que nous encourageons. Les éléments des FARDC ont contenu la manœuvre de l'ennemi. Que ça ne s'arrête pas là-bas. Des patrouilles doivent aller dans les forêts où l'ennemi se cache », a déclaré Bravo Muhindo Vukulu, numéro 1 de ce groupement.

Les activités qui venaient d'être perturbées ont repris quelques heures, ajoutent nos sources .


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top