0






La situation en République Démocratique du Congo est très critique voire explosive.

Le bureau Mabunda visé par des pétitions pour sa déchéance serait en train de compter ses heures à la tête de cette plus forte instituion du pays dont le camp présidentiel veut avoir le contrôle coûte que coûte et quoi qu’il en soit.

À la veille de ce moment très crucial , tard dans la soirée , les députés de l’Union Sacrée se sont à nouveau retrouvés pour les derniers réglages. La barre de 300 députés a été dépassée , annonce une source à 24H.CD

A l’opposé via un tweet , Constant Mutamba fait savoir que ” les députés FCC dénoncent la corruption à ciel ouvert de l’UDPS ce soir, qui leur propose 5.000 usd chacun et la promesse écrite d’une Jeef TXL. Les caisses de l’Etat saignent”, s’est-il inquiété.

Il rassure tout de même que ” les constants, loyaux et fidèles députés nationaux FCC resserrent leurs rangs. Ils restent majoritaires à l’Assemblée Nationale et entendent le prouver de la plus bonne manière. UDPS doit rehausser à 50.000 USD le montant de corruption”.

L’heure de gloire ou de vérité sonne , l’heure où tout sera dévoilé ou démontré.

Néanmoins ,la confrontation des volontés auxquelles se livre la coalition au pouvoir FCC-CACH désormais en régime de cohabitation ne sont guère rassurantes sur le plan sécuritaire et ne présagent aucune perspective heureuse ni pour la RDC , ni pour l’Afrique, estime une certaine opinion.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top