0







La déchéance du Bureau Mabunda est très mal digérée par certains cadres du Front Commun pour le Congo ( FCC).

Des voix se lèvent de plus en plus à l’interne pour demander la démission pure et simple de toute l’équipe de coordination qui a échoué à faire maintenir le tempo.

Par contre , Dieudonné Mwenze refuse de cautionner cette démarche. Il estime que ” le changement de personne risque de ne pas résoudrer le problème car il semble être tellement profond qu’il faut faire une introspection générale”, a-t-il indiqué.

Le FCC compte reconquérir sa majorité et le poste de président de l’Assemblée nationale ce qui passe par cette restructuration tant attendue et voulue.

Pas plus tard qu’hier , plusieurs sénateurs FCC ont écrit à Joseph Kabila pour lui faire part de la gestion calamiteuse de cette méga plateforme qui serait en train de voler en éclats.

Dans leur mémo , plusieurs griefs ont été retenus à charge de l’actuelle équipe de coordination que dirige Néhémie Mwilanya notamment, le traitement des autres membres du FCC comme des vassaux; manque de stratégies politiques devant répondre aux attentes et aux aspirations du peuple congolais; conflit récurrent de leadership au second de la plateforme, sélection irrationnelle des camarades devant participer aux réunions pour éviter à d’autres d’émettre un avis contraire.

En ce moment, le FCC se dégaine ou meurt à petit feu s’il faut s’en tenir aux départs de quelques rats politiques ayant jugé défendable de rejoindre si vite le camp de l’Union Sacrée avant l’heure du grand naufrage qu’ils se représentent.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top