0






Dans son adresse à la Nation ce dimanche 6 décembre 2020, le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a mis fin à la coalition FCC-CACH, en annonçant la nomination prochaine d'un informateur afin d'identifier une nouvelle coalition majoritaire au sein du Parlement.

Une annonce qui ne cesse de susciter des réactions au sein de la classe sociopolitique de la République démocratique du Congo.

En début de soirée de ce dimanche, certaines sources proches du FCC ont confié à 7SUR7.CD que cette plateforme chère à l'ex-président Joseph Kabila était en réunion d'urgence au sujet des décisions annoncées par le chef de l'État dans son discours.

D'après les mêmes sources, la position du Front Commun pour le Congo, au terme de la réunion de la conférence des présidents tenue ce jour, ne sera pas connue avant lundi.

Cette information est également confirmée par Maître Constant Mutamba, membre de la conférence des présidents du FCC. Ce dernier affirme à son tour que cette plateforme dont le coordonnateur national est le professeur Néhémie Mwilanya, va s'exprimer ce lundi.

"Discours du président de la République : La position du FCC sera connue ce lundi 7 décembre 2020", a indiqué Constant Mutamba via Twitter.

Pour rappel, plusieurs acteurs politiques "majeurs" ont salué les décisions prises par le président Tshisekedi, à l'instar du président du tout nouveau parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, et celui du Mouvement de Libération du Congo, Jean-Pierre Bemba. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top