0






Le procès qui oppose l’ancien ministre des Transports et Voies de Communication José Makila au Journaliste correspondant de Radio France Internationale (RFI) Pascal Mulegwa s’est ouvert lundi 21 décembre au Tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema.

Se présentant lui-même devant le juge en compagnie de ses avocats pour être entendu, José Makila crée la surprise : « je ne suis pas la RFI ». Le public dans la salle croit n’avoir pas bien entendu. Makila assène :  » C’est une radio des colons ».

La sidération est à son comble. Sonia Rolley, cadre à Radio France Internationale, ne digère pas. Prête à éventrer le boa, elle tweete son étonnement : « José Makila dit ne pas suivre RFI, il aurait sans doute dû nous le préciser dès le début de sa carrière politique quand il nous demandait à s’exprimer sur nos antennes ». Textuel. Mais, silence radio côté José Makila. Peut-être que nous l’entendrons à ce sujet lors de la prochaine audience.

Les avocats de Pascal Mulegwa ont sollicité le renvoi. José Makila qui accuse Pascal Mulegwa de diffamation a brandit de nouvelles pièces, des audios des appels téléphoniques qui ne figuraient pas lors de l’instruction du dossier. Les avocats de la défense demandent plus du temps pour son examen.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top