0







Le Chef de l’Etat Congolais s’adresse à la nation ce dimanche 6 Décembre 2020 après les consultations qui viennent d’être organisées au pays.

Mais pour les « Gardiens du Temple » du PPRD, ce discours n’aura rien de spécial ou d’inhabituel.

Pour Bernard Zagabe, ce dimanche ne sera pas l’hécatombe.

« Si pour les uns, le discours de demain va annoncer l’hécatombe, pour nous c’est un exercice habituel. Si le discours de l’indépendance n’a pas fait tomber le ciel, ce que demain, le ciel ne tombera pas. Nous croyons dans notre combat qui est la protection de la souveraineté ».

Si les « Gardiens du Temple » pensent que ce discours du Chef de l’Etat n’annonce pas la fin du monde, ils rappellent tout simplement aux uns et aux autres que le seul acquis à protéger c’est l’intégrité nationale.

« Ceux qui ont tué Lumumba, ont cru que c’était la fin du monde. Mzee n’est plus aujourd’hui mais il vous souviendra qu’il y a certains compatriotes qui ont consacré leur vie pour ce Congo sur lequel certains compatriotes veulent cracher dessus, il vous souviendra qu’il y a certains compatriotes qui ont consacré leur vie pour ce Congo« , rappelle Bernard Zagabe.

D’où un appel à mettre fin à la crise et protéger le seul patrimoine commun.

«Il est temps de comprendre que nous avons que le Congo comme patrimoine sacré. Nous n’avons plus des comptes en Banque, nous n’avons ni champs ni maison. Nous n’avons que le Congo à protéger », argue-t-il en conclusion d’une déclaration faite après la matinée politique organisée par la plateforme, les « Gardiens du Temple » du parti politique PPRD.

Disons que cette matinée politique s’est tenue au siège provincial du PPRD, sur avenue Kibombo en commune d’Ibanda à Bukavu.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top