0






Dans une déclaration conjointe publiée ce mardi 8 décembre, les ambassades du Canada, de la Corée du Sud, des États-Unis, du Japon, du Royaume-Uni et de la Suisse en RDC, disent « prendre acte » du discours de Félix Tshisekedi, prononcé le 6 décembre dernier. Un discours intervenu dans un contexte politique très tendu entre Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila. « Nous prenons note du discours à la Nation prononcé par le Président Félix Tshisekedi ce dimanche le 6 décembre sur la situation politique actuelle en République Démocratique du Congo (RDC) », ont-ils écrit dans leur déclaration conjointe.

Toutes ces représentations en poste à Kinshasa affirment « qu’en tant que fidèles partenaires du peuple de la RDC, nous continuerons de
soutenir un processus de réforme visant à garantir les changements que le peuple congolais demande, notamment le renforcement de la démocratie et des institutions de la République, la lutte contre la corruption et l’impunité, la consolidation de la paix et de la sécurité, et la création d’une prospérité inclusive pour toutes et tous ».

Et d’ajouter : « Il est essentiel que le gouvernement de la RDC apporte des améliorations concrètes à la vie des Congolaises et des Congolais.
Afin d’assurer le bien-être des citoyennes et citoyens de la RDC, nous appelons toutes les parties à travailler de bonne foi et à s’engager
pacifiquement dans le processus politique, en évitant toute action qui
pourrait générer violence ou insécurité à travers le pays ».


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top