0







L’éviction du bureau de l’Assemblée nationale le jeudi 10 décembre dernier au terme d’un vote serré et particulièrement tendu est très mal digérée par plusieurs cadres du Front Commun pour le Congo ( FCC) qui appellent à la démission du Coordonnateur de cette plateforme politique chère à Joseph Kabila.

La dernière réaction , celle du Ministre des Affaires Humanitaires , Steve Mbikayi ressemble à une crise de colère incontrôlée au sein du FCC.

D’après lui , après cet énième échec de la plateforme FCC à conserver le poste de président; l’actuelle équipe de coordination devrait profondément analyser son échec et laisser la main à une nouvelle Coordination.

” Nous attendions une autocritique sévère suivie de démission.Rien de tel. L’équipe perdante depuis la présidentielle continue.Cofondateur du FCC, nous récusons l’actuelle coordination ; et dorénavant, nous prendrons des initiatives courageuses pour sauver les meubles”, a-t-il énergétiquement réagi.

Le FCC n’a pas tout espoir perdu , ces changements importants devraient permettre au clan fidèle à Kabila de désigner ses membres pour l’élection du bureau définitif dans les jours qui viennent.

Un petit malaise qui s’invite au FCC ; faute de résoudre cette question avant , ça pourrait conduire à d’importantes vagues migratoires et jouer à la claque de cette plateforme politique.

Rappelons que c’est la deuxième débâcle après la présidentielle de 2018.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top