0







Le parti présidentiel se discrédite davantage au vu et au su de l’opinion publique.

L’impétueux président a.i de l’Union pour la Démocratie et le progrès Social (UDPS), Jean-Marc Kabund s’en va en guerre contre le Président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental, Ives Muamba Kadima l’un des cadres de cette formation politique au pouvoir.

Dans un document qu’il a lui-même signé, l’homme qui fait la loi actuellement au sein du parti du Sphinx de Limete indique que le numéro un de l’Assemblée provinciale Kasaï-Oriental qui est en même temps, l’élu de l’UDPS manifeste ” une attitude de rébellion vis-à-vis de la hiérarchie du parti”.

Cela est consécutif à une correspondance lui adressée par le président du groupe parlementaire de l’UDPS à l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental, Alidor Numbi qui accusait Ives Muamba Kadima de non respect au parti.

” Je prend acte de votre décision et je désapprouve totalement le comportement ainsi que les actions de l’honorable Muamba Kadima Ives, qui tendent à déstabiliser et déshonorer notre parti, UDPS/Tshisekedi ” lit-on dans cette fameuse déclaration.

Le tout puissant Kabund ajoute d’après lui que le comportement de Ives Muamba est ” inadmissible et indigne et constitue une rébellion vis-à-vis de la hiérarchie du parti”.

Kabund fait savoir que cela ne restera impuni.

Il faut signaler ces tractations entre Jean Marc Kabund et le président de l’Assemblée provinciale , Ives Muamba Kadima tombent au moment où une motion de censure a été déposée au bureau de l’Assemblée provinciale contre le Gouverneur Maweja, membre de l’UDPS et dont son examen par la plénière a été étouffée par la police sur décision de l’autorité provinciale visée.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top