0







Dans un communiqué rendu public ce samedi 19 décembre, dont 24H.CD a obtenu une copie, le secrétaire général d’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), parti cher à Martin Fayulu, a informé à l’opinion le report du voyage du président en exercice de la plateforme “Lamuka” dans les provinces de la Mongala et de l’Équateur, à la suite des mesures édictées par le chef de l’État pour lutter contre la deuxième vague de la Covid-19.

“Contre toute attente, le pouvoir en place, invoquant des mesures sanitaires de lutte contre contre la Covid-19, a subitement décidé de l’instauration d’un couvre-feu et de l’interdiction des manifestations publiques sur l’ensemble du territoire national pour manifestement, contraindre le président élu à ne pas effectuer de déplacement dans les capitales de l’Équateur et de la Mongala où la population l’attend avec impatience”, peut-on lire dans ce document signé par Devos Kitoko, secrétaire général de l’ECIDé.

Et de poursuivre: “L’ECIDé considère que ces mesures, aux visées politiciennes et inutilement étendues à certaines entités non-touchées par la Covid-19, sont de nature à porter atteinte aux libertés publiques et traduisent, à n’en point douter, la dérive dictatoriale du pouvoir illégitime en place”, renseigne le même communiqué.

Pour rappel, en décembre 2019, les leaders de la coalition Lamuka, à savoir Adolphe Muzito et Martin Fayulu, avaient fêté la Noël à Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Martin Fayulu, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018, avait prévu de fêter la Noël 2020 à Mbandaka.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top