0










Barnabé Milinganyo Wimana, Président national du Rassemblement des Leaders Congolais était condamné à 3 ans de servitude pénale, 2 millions des Francs Congolais et 10.000 dollars de dommages-intérêts.

La cour d’Appel de Kinshasa Gombe est saisie par les parties civiles moins visiblement ” satisfaites ” des peines prononcées par le tribunal correctionnel.

A entendre Me. Franck Kaloko , ” les faits commis par cet acteur politique proche du FCC sont graves ” c’est ainsi qu’il a interjecté appel pour ” mal jugé”.

Le Coordonnateur du centre de réflexion juridiques de la lutte contre l’impunité estime et croît que la peine du prévenu sera alourdie en appel avec une amende correctionnelle d’un million de dollars américains qui doit versée à cette ONGD pro Tshisekedi.

Signalons que c’est le parvenu , par l’entremise de son conseil d’avocats qui entrepris en premier saisi le juge d’Appel du fait que le jugement de leur client était “mal jugé”

“Notre client ne peux pas être condamné sur base d’une hypothèse de flou contenu dans ces propos. Nous allons interjeter ” avait signifié à votre rédaction Maitre Willy Ngashishi.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top