0

 Le rapporteur du parti de Joseph Kabila a publié une lettre adressée à "ses camarades" du parti où il appelle à des changements, alors que le Parti du peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), membre de la coalition du FCC, connaît une vague de départs.










Ancien président de la Ligue des Jeunes du PPRD, Patrick Nkanga a d’abord salué le « travail accompli » par l’équipe dirigeante actuelle de son parti, avant d’appeler à des changements.

« Cependant, il est temps que dans un esprit de camaraderie, d’unité et de réconciliation, nous puissions procéder à des changements profonds dictés par la nécessité historique, sans que cela soit perçu avec subjectivité, loin de toute forme d’émotion », a-t-il.


M. Nkanga s’est également interrogé sur les décisions que Joseph Kabila devrait prendre pour ces changements. « Ne faut-il pas que nous prenions exemple sur le Camarade Président National qui a su, à un moment donné, se retirer au profit d’un autre camarade, alors qu’il avait tous les moyens nécessaires pour rempiler, à l’instar de ses pairs africains ? Il a priorisé la matérialisation de notre idéal démocratique et par cette occasion, a tracé les sillons de l’exemplarité au sein de notre parti. J’en appelle donc à cet esprit de dépassement de soi« , a-t-il ajouté dans sa lettre publiée ce jeudi 17 décembre.

Le PPRD, principal parti au parlement congolais, a perdu plusieurs de ses cadres qui ont rejoint l’Union pour la Nation décrétée par le président Tshisekedi, après avoir rompu son alliance avec Joseph Kabila. Jeanine Mabunda, haut cadre du PPRD, a été déchue de son poste de présidente de l’Assemblée nationale. Comme Nkanga, plusieurs cadres du parti de Kabila appellent à la démission de l’équipe dirigeante tant du PPRD, que du FCC. Emmanuel Ramazani Shadary, actuel Secrétaire permanent du PPRD, et même Néhémie Mwilanya, coordonateur du FCC, sont appelés à démissionné.


De son côté, Patrick Nkanga affirme que « l’heure n’est pas à la procrastination, mais à la régénérescence autour de notre Leader, le camarade Joseph KABILA KABANGE, dans une harmonie intergénérationnelle »


« Chers Camarades, N’ayons pas peur du changement, il en va de l’avenir de notre nation et de notre peuple. L’histoire, témoin suprême de nos actions, nous regarde et je ne doute pas un seul instant qu’elle retiendra que nous avons su être courageux et dignes dans le contexte particulier que nous imposent les évènements », a-t-il ajouté. Bibi, date d’envoi : le 26 novembre à 12:29


Joseph Kabila arrive à Lubumbashi ce vendredi où un meeting pour son accueil a été annulé pour cause de covid-19. L’ancien président n’a pas encore réagi aux multiples appels aux changements au sein de sa famille politique. Avant Nkanga, plusieurs Sénateurs qui sont restés fidèles à Kabila ont ouvertement appelé à la demission de dirigeants de la coalition.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top