0






Dans un communiqué daté du 2 décembre 2020 et parvenu ce jeudi à la Rédaction de 7SUR7.CD, le président intérimaire de la Ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a rejeté les accusations selon lesquelles, le Front Commun pour le Congo (FCC) bloquerait l'action du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

D'après Serge Kadima, ceux qui affirment de telles choses cherchent tout simplement à éviter d'assumer l'échec de leur gouvernance devant la population de la République démocratique du Congo.

"Concernant le prétendu blocage du FCC, retenons que cette affirmation n'est qu'une échappatoire pour éviter de prendre devant le peuple, la responsabilité d'un échec de gouvernance. Le FCC est majoritaire au Parlement, et par conséquent dispose d'un premier ministre, chef du gouvernement", a indiqué Serge Kadima.

En outre, le président de la jeunesse du parti cher à Joseph Kabila souligne que pour le FCC, bloquer l'action du gouvernement, est synonyme de se bloquer soi-même, ce qui, d'après lui, n'a aucun sens logique.

"De ce qui précède, pour le FCC, bloquer le gouvernement signifierait se bloquer soi-même, ce qui n'a aucun sens logique, encore moins politique. Voire au niveau de son Excellence Monsieur le président de la République, aucun blocage n'est à déplorer, considérant les moyens de l'État qui sont mis à sa disposition par le gouvernement comme l'a démontré si éloquemment le rapport sur la reddition des comptes 2019", a-t-il renchéri. 

Par ailleurs, Serge Kadima précise que la seule contrainte apparente, qui est "malheureusement" interprétée comme un blocage, est celle qui découle des limitations constitutionnelles imposées au chef de l'État, relatives à l'étendue de ses prérogatives, dans un contexte où il ne contrôle ni la majorité parlementaire, ni ne pouvait en user à sa guise.

Pour rappel, certains cadres de Cap pour le Changement (CACH) ne cessent d'accuser le FCC de bloquer l'action du chef de l'État. Une des raisons pour lesquelles cette plateforme en général, et l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) en particulier, appellent à la fin de la coalition FCC-CACH.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top