0


Il n’est un secret pour personne, l’adresse du Chef de l’Etat devant le Congrès réunit en deux chambres parlementaires annonce les grandes décisions aux allures de mettre le pays à feu et à sang.
Nos sources crédibles nous renseignent la nomination par l’annonce au Congrès de Moïse Katumbi Chapwe, informateur devant identifier la nouvelle majorité ce, après la corruption à grande échelle opérée par l’UDPS en vue de faire tomber le bureau présidé par l’honorable députée nationale Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi.

Les deux cents cinquantes signatures sont authentiques nous affirment la même source. Sur base de cette pétition contre le bureau de l’Assemblée nationale, le Chef de l’Etat va opérer un hold up parlementaire en violation de la loi fondamentale aussi bien du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Il ya bel et bien corruption et beaucoup des députés nationaux qui ont pris les 7000 milles dollars attendent le dépôt de ladite pétition pour se mettre sur le devant de la scene pour attaquer le corrupteur bien identifié qui voue la haine contre Jeanine Mabunda.

De sa part, le FCC accuse son coordonnateur Néhémie Mwilanya de fragiliser la famille politique de Joseph Kabila. Nombreux déplorent l’absence des réunions en son sein.

Par Pius Romain Rolland
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top