0












La tension est vive au Sénat où Thambwe passe un mauvais quart d’heure. Rien ne va alors pour lui.  Pourtant, il est prévu la clôture de la session parlementaire de septembre 2020. 

Et les sénateurs y ont répondu depuis 12 heures. Curieusement, jusqu’à 16 heures, la plénière n’avait toujours pas commencé. 

Dans les couloirs du Palais du Peuple, mieux de l’hémicycle du Sénat, il circulait des rumeurs, selon lesquelles, un incident de procédure était en cours, planifié par des sénateurs qui seraient favorables au départ de Alexis Thambwe Mwamba.

Une motion sera soulevée lors de cette plénière. Parmi les acteurs de cet incident, on a cité les sénateurs Bakonga et Bijou Goya. Il semblerait que Boshab aussi serait dans le coup mais les sources d’Ouraganfm.cd n’ont pas certifié l’info.

Ayant été mis au parfum, le président et son Bureau ont retardé la séance. Ils étaient en train de cogiter pour voir comment déjouer la carte.  

Ce n’est que vers 16h15 que le Bureau a fait son entrée. Et aussitôt entré, le président a pris la parole pour décréter le huis clos. Après Mabunda à l’Assemblée nationale, Thambwe est la prochaine cible. Il a tellement humilié le président, selon certains sénateurs, qu’il doit aussi tomber.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top