0






C’est par un communiqué de dimanche 13 décembre 2020 que Tresor Kapuku Ngoy, secrétaire exécutif national de l’Alliance Démocrate pour le Renouveau et le Progrès (ADRP), annonce que la plénière de ce regroupement politique, membre du Front Commun pour le Congo (FCC), a donné mandat à son bureau politique, dirigé par François Rubota Masumbuko, à contacter formellement l’Union sacrée de la nation créée par le président de la République, Félix Tshisekedi.

D’après l’ancien gouverneur du Kasaï occidental, c’est par vote que cette décision a été prise la Plénière, qui est l’organe suprême de ce regroupement. Cet organe est en effet composé des présidents et secrétaires généraux des partis politiques membres, des élus et des mandataires du Regroupement. Par 33 voix contre 2 et 1 abstention, il a levé l’option de contacter formellement l’Union sacrée. 

Cette option, dit Trésor Kapuku, est dictée entre autres par le choix des élus nationaux de l’ADP au cours de la déchéance du présidium de l’Assemblee Nationale.

Il faut noter que l’ADRP compte 23 députés nationaux, 1 sénateur, 2 ministres dans le gouvernement Ilunkamba, 24 députés provinciaux, 1 président de l’Assemblée provinciale, 1 gouverneur et 2 vice-gouverneur. Elle est constituée de 17 partis politiques, notamment Congo Espoir, UCP, APDD, M17/Mpaka, MSR, FPDD, PSD, UPPF, PARECO, APRCD…

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top