0





Il y a moins d’une semaine, un hélicoptère des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), annoncé disparu le 30 décembre, a été retrouvé le jour suivant après un atterrissage qu’il avait effectué en mode d’urgence à Bafuasenge, un territoire situé à 120 kilomètres de Kisangani, sur la route nationale numéro 04. Une mission de secours a été organisée à cet effet, mais c’est sur le chemin de retour que ce deuxième hélicoptère a connu, lui aussi, un crash.

La rédaction de Politico.cd a interrogé une source militaire qui parle des conditions météorologiques à la base du crash. “Le premier hélicoptère a connu une panne technique. Le deuxième est allé récupérer les rescapés du premier. Ils ont décollé aux environs de 19 heures et c’est sur le chemin de retour que les infortunés ont dû faire face aux orages, bref, au mauvais temps. C’était à 57 kilomètres avant d’atteindre Kisangani que ce deuxième crash est survenu”, a relaté un des membres du corps des forces aériennes des FARDC.

Le bilan est lourd, à en croire la même source. “Il y avait 8 personnes dans cette opération. Toutes ont péri. Une autre expédition est en train d’être organisée pour la fouille dans les débris afin de ramener les restes”, renchérit-elle.

Les deux hélicoptères, de fabrication américaine, étaient pilotés par des éléments des FARDC formés en Ukraine.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top