0

 





L’histoire est faite des hauts et des bas.

Plusieurs généraux ( FCC)  transhument avec bagages vers l’Union sacrée tant souhaitée par Félix Tshisekedi après avoir mis fin à la coalition qu’il a formée avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Les quelque fidèles à y être restés constituent un bloc compact en vue d’affronter les enjeux politiques à venir. Sur la ligne de bataille , ce fidèle à Joseph Kabila appelle les sociétaires FCC à intérioriser que faire l’opposition n’est pas semblable à la galère.

“J’invite les amis du FCC à comprendre que l’Opposition n’est pas la galère. C’est peut être une solution. C’est l’occasion de prouver au peuple Congolais que le FCC n’a pas tout bloqué, mais on le prenait comme bouc émissaire. Mais, s’ils réussissent, c’est le peuple qui gagne”, fait-il savoir.

Félix Kabange Numbi révèle que sa famille politique est prête à tout voire à aller dans l’Opposition. L’histoire sera-t-elle juste à son endroit ?

” Je n’aurai aucun regret si nous perdons cette majorité illégalement. Nous allons nous organiser autrement. En face, il n’y a pas d’idéologie”, a-t-il attesté.

Le Ministre honoraire de la Santé Publique prévient que l’hécatombe de l’Union Sacrée et ralliement d’autres personnalités politiques dans l’opposition au bout d’une année seulement.

“Nous serons une Opposition compacte face à une majorité de plusieurs idées. Au bout d’un an, nous serons nombreux les opposants”, rassure ce membre du Comité de crise du FCC, qui reste convaincu que “nous avons la majorité légalement. Ne vous fier à ce qui se fait”.

Tout se tient dans l’histoire, et l’on ne peut s’arrêter en chemin; il faut suivre le mouvement et le flot des âges, il faut aborder avec eux. Ainsi se prépare le FCC à avoir un mental d’acier au cas où la majorité parlementaire se serait réellement effritée.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top