0






Les directeurs généraux de l’Office des voiries et Drainages ( OVD) et de la Société Congolaise de Construction ( SOCOC) sont libres de tout mouvement depuis ce vendredi ce 08 janvier après avoir passé plus de 10 mois à la prison centrale de Makala.


Benjamin Wenga et Modeste Makabuza respectivement Directeurs généraux de l’OVD et SOCOC ont bénéficié de la mesure collective de grâce présidentielle signée par Félix Tshisekedi en date du 31 décembre 2020.


L’observatoire de la Dépense Publique ( ODP) voit en cette libération un mauvais élan dans la lutte contre la corruption en République Démocratique du Congo.


” Quel message envoie-t-on à ceux qui continuent à piller le pays ? “, s’interroge l’ODP , qui estime que la ” libération du DG de l’OVD et de celui de SOCOC est une triste nouvelle, un mauvais signe pour la lutte contre la corruption”, s’allarme t-il.


Les Directeurs généraux l’OVD et de SOCOC ont été condamnés pour détournement de deniers publics dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’État au terme d’un procès du siècle qui mis à nu le scandale financier de la gestion des fonds publics.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top