0







Face aux pétitionnaires qui exigent déjà un autre bureau pour traiter de la question, Gaël Bussa réplique que cette démarche ne repose sur aucun fondement juridique.

Dans les rangs des pétitionnaires, on brandit déjà la jurisprudence Mabunda. Dans la série " pièce contre pièce ", des parlementaires favorables à ces trois pétitions soutiennent que le Bureau d'âge ainsi mis en accusation ne saurait présider la plénière au cours de laquelle ces pétitions seraient examinées au risque d'être juge et partie.

En clair, le trio Mboso, Namasia et Bussa devrait subir le sort de leurs devanciers. Ayant de la suite dans les idées, les initiateurs de la pétition ont déjà répertorié le doyen d'âge hors Mboso et les deux benjamins. Le prochain Bureau d'âge serait présidé soit par les députés Kutekala ou Matadi Wamba (tous élus du Kwango) avec comme benjamins les députés Ihemba ou Ause Afingoto.
La prochaine plénière de l'Assemblée nationale promet d'être chaude. On risque d'assister à une mêlée générale dans les travées de l'Hémicycle. A LA BASE DES PETITIONS, L'AFFAIRE 12 MILLIONS USD.

Dans l'entretemps, des sources à la Chambre basse confient que 140 députés FCC ont déjà signé 3 pétitions contre chacun des 3 membres du Bureau d'âge. Et pour que personne n'en ignore, ces pétitions ont été déposées lundi 11 janvier au secrétariat administratif de l'Assemblée nationale par un huissier de justice.

Il s'agit d'une pétition contre le président du bureau d'âge initiée par le député national FCC Joseph Kokonyangi et qui a déjà récolté 139 signatures. Une autre, œuvre d'un autre élu FCC, André Thambwe Katambwe, contre la benjamine Aminata Namasia jouant le rôle de Questeur du bureau d'âge de l'Assemblée nationale. Celle-ci est signée par 140 députés. La troisième et dernière pétition initiée toujours par un député FCC du nom de Rubin Rachidi contre le rapporteur du bureau d'âge Gaël Bussa a recueilli également 140 signatures.

Pour signifier aux concernées ces pétitions, les députés à l'origine de ces requêtes ont sollicité les bons offices de l'Huissier de Justice qui les a remises à Sylvain Mbangama, Secrétaire administratif de la Chambre basse du Parlement.

A la base de ces pétitions, l'affaire 12 millions Usd. Somme sollicitée par le Bureau d'âge pour la session extraordinaire de l'Assemblée nationale. Un montant qui a scandalisé plus d'un au sein de l'opinion. Comment organiser l'élection du bureau définitif avec 500 mille dollars USD. Une somme jugée excessive.

" L'EXAMEN DES PETITIONS CONTRE LE BUREAU D'AGE N'A AUCUN FONDEMENT JURIDIQUE "

Comme il fallait s'y attendre, le bureau d'âge a réagi aussitôt après le dépôt des pétitions contre ses trois membres par 140 députés estampillés FCC.
Dans un communiqué signé par son rapporteur Gaël Bussa, le Bureau d'âge constate que depuis l'après-midi d'hier mardi 12 janvier, les réseaux sociaux charrient une pétition signée par 140 députés membres du Front Commun pour le Congo.

"Le Bureau d'âge n'est nullement saisi par ces prétendues pétitions. Les accusations sont fausses et non fondées " peut-on dans ledit communiqué dont une copie est parvenue à la rédaction de Forum des As.
A en croire le rapporteur du Bureau d'âge, c'est depuis la déchéance du bureau précédent que les initiateurs de cette démarche, en désespoir de cause, tentent de perturber le déroulement normal de la session extraordinaire en multipliant des attaques et diabolisation notamment par la propagation des fausses nouvelles , la création des faux comptes sur les réseaux sociaux attribués au bureau d'âge, en orchestrant le doute sur l'âge du président du bureau d'âge et en multipliant les scènes de troubles pendant les plénières.

"En clair, cette initiative n'a aucun fondement juridique " a affirmé Gaël Bussa précisant que " le Règlement intérieur de l'Assemblée nationale ne prévoit, dans aucune de ses dispositions, une procédure d'examen des pétitions contre le bureau d'âge, encore moins pendant la session extraordinaire."

Pour Bussa, " le bureau d'âge poursuivra inlassablement et de manière imperturbable les travaux de la session extraordinaire jusqu'à l'élection du bureau définitif ".
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top