Liens commerciaux

Emission Kiosque du 23 Avril 2018 avec Mike Mukebayi et Serge Kabongo : Katumbi veut chasser Kabila par les armes !

0
À l’ouverture de la 53e session ordinaire du Comité exécutif national de l’Église protestante du Congo (ECC)le lundi 19 février 2018 à Kinshasa, le président de l’ECC, Mgr André Bokundoa, a appelé son église à réfléchir sur le type d’hommes qu’elle doit donner à la RDC pour l’aider à sortir du bourbier dans laquelle elle est plongée.

Saisissant l’occasion, il a appelé ses fidèles à participer aux élections à venir en RDC pour que les chrétiens soient représentés dans les instances de décisions. « Il est temps que nous puissions nous préparer pour ces élections. Fidèles protestants, debout pour la bataille aux élections », a-t-il lancé.

Le numéro un de l’ECC a promis le soutien de son église au processus électoral, mais à condition que le calendrier électorat actuel soit respecté.

« Le respect du calendrier permettra à l’ECC d’accompagner la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Par contre, le non-respect de ce calendrier obligerait l’ECC à se désolidariser de la Ceni », a averti le successeur de Marini Bodo.

Et d’ajouter : « Mon Église gardera son identité, celle de protester contre tout ce qui n’est pas juste. Nous sommes appelés des protestants parce que nous protestons toujours contre ce qui n’est pas juste. Bien-aimés, nous voulons vous rassurer : nous sommes protestants et nous devons les rester. Nous n’abandonnerons pas notre identité pour une autre ».

Il a appellé ceux dont les prédications de son Eglise les touchent de se convertir en lieu et place de spéculer ou de s’agiter.

Par ailleurs, Mgr André Bokundua a révélé que le révérend pasteur François-David Ekofo avait décidé de lui-même de quitter la RDC sans en informer la hiérarchie de l’ECC. Selon lui, Il se sentait en insécurité.

« Le fait de décider de partir sans nous informer nous pousse à conclure que le pasteur Ekofo a tenu à sa sécurité. Il n’y a pas mieux que lui pour y veiller », a-t-il declaré.

Tout en rassurant que le pasteur Ekofo est en vie et en sécurité en dehors du pays, il a demandé à l’église de prier pour lui et pour la paix en RDC.

Clément Muamba/Times.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top