Liens commerciaux

0
Arrêté il y a quelques mois pour « outrage au chef de l’État », transféré à la clinique Ngaliema de Kinshasa pour raisons de santé, l’opposant politique Gecoco Mulumba a été entendu, une nouvelle fois, par les juges venus jusqu’à son lit d’hôpital.

Et donc, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, s’était voulu compatissant en se rendant à son chevet ce mardi 20 février. Sur sa page twitter depuis cet après-midi, ce tweet est consultable : « heureux les persécutés pour la justice car le Royaume des cieux est à eux. Bonne chance Gecoco Mulumba ».

Ce dernier, ancien membre influent du PPRD, parti au pouvoir, a tourné casaque pour traverser vers l’aile dure de l’opposition : dénonçant certaines prises de position du pouvoir de Kinshasa. Incarcéré, le président de l’Union pour la nation congolaise et ancien proche du président Kabila, dans son tweet, invite « les autorités à un minimum d’humanisme » et de « relaxer, dit-il, ce père de famille pour aller se faire soigner »


CAS- INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top