Liens commerciaux

0
Les présumés rebelles ougandais ADF ont lancé une attaque, le jeudi 22 février 2018, contre la localité de Mbau, dans le secteur Beni-Mbau, en territoire de Beni dans la province du Nord-kivu. Des sources sur place renseignent que c’était aux environs de 16 heures quand les balles ont déchiré le ciel de Mbau, créant ainsi une panique sans précédent au sein de la population.

Des déplacés se sont dirigés dans la ville de Beni et d’autres à Oicha, chef-lieu du territoire du même nom, hébergés par des familles d’accueil. De nombreux enfants ont été séparés de leurs parents suite au retentissement des armes lourdes et légères entendus près du centre de santé de Mbau.

Deux personnes sont mortes dans cet accrochage dont une femme présumé ADF et son arme récupérée par les Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc). Des assaillants ont pillé plusieurs biens avant d’incendier des maisons d’habitations des civils. Le trafic sur l’axe Beni-Kisangani, sur la route nationale numéro 4, a été suspendu pendant environ 2 heures, rapporte un membre de la Société civile de la place.

Ce vendredi 23 février dans la matinée, on a procédé à la réunification des familles séparées de leurs membres, et les déplacés ont commencé à regagner petit à petit leurs habitation. Mais la psychose règne encore.

Delphin Mupanda
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top