Liens commerciaux

0
Quatre joueurs des Léoprads ont plié bagage et retournés à quelques heures de la rencontre amicale entre la sélection nationale de la RDC et celle des Taifas Stars de la Tanzanie, prévue ce mardi 27 mars à Dar-es-Salam. Paul-José Mpoku, Gaël Kakuta, Arthur Masuaku et Jordan Ikoko se sont, en fait, résolus de retourner en Europe, abandonnant le reste de l’équipe.

Ce boycott de la sélection congolaise de football a pris des proportions non négligeable à la veille du choc Tanzanie-Rdc. Face aux diverses interprétations, la Fédération congolaise de football a dû réagir pour éclairer l’opinion sportive congolaise.
L’organe faitier du football congolais a, à cet effet, reconnu, dans sa publication d’hier lundi que le torchon brûlait au sein de l’équipe nationale de la Rdc. Confirmant le s rumeurs qui courraient déjà dans la ville faisant état du climat malsain qui règne au sein des Léopards seniors depuis leur regroupement à Kinshasa, avant l’envol pour Dar-Es-Salam.
« Il est effectivement vrai que quatre joueurs ont quitté la sélection de Jean-Florent Ibenge Ikwange à la veille de l’Amical du mardi 27 mars à 16 heures locales », lit-on sur le site officiel de la Fecofa.
« Ils ont reçu leurs billets retour dans leurs clubs à l’aube de ce lundi 26 mars 2018 auprès de la Coordination des Équipes nationales de la RDC. Ce, à leur demande expresse, depuis le transit d’Addis le samedi 24 mars dernier. Il s’agit de Paul-José Mpoku, Gaël Kakuta, Arthur Masuaku et Jordan Ikoko », mentionne http://www.fecofa-rdc.com/leopards-a-dar-es-salam-oui-quatre-joueurs-se-sont-liberes/
Selon ce site officiel de la FECOFA, les athlètes partis ont tous déploré certaines défaillances sur le plan organisationnel du stage, tout en signalant que ce désordre n’est pas occasionné par la Fecofa mais émane plutôt de la fédération tanzanienne. « Les aspects décriés par les joueurs ne sont ni de la compétence de la Fédération, ni du staff technique de l’équipe nationale congolaise. Effectivement, cela à dû frustrer les joueurs… Certains ont craqué, boudé et demandé de s’en aller. C’est le cas de quatre précités. Les autres, par contre ont accepté de jouer contre la Tanzanie en obligeant qu’au prochain match, prévu au mois de mai 2018, que toutes les conditions aussi bien de préparation que de motivation soient réunis », renseigne le site de la fédération congolaise de football. Sur ce portail virtuel, l’actuel Ministre des Sports est à cet effet, accusé d’être le seul responsable de cette situation.
« Tous les ratés du présent stage sont imputables en grande partie au ministre des Sports. Ce dernier a refusé de signer les ordres de mission des Léopards seniors Pro-A, U-20 et U-17. Le long routing vers Dar-es-Salam via Addis, le Ministre Papy Niango qui n’a pas accédé à la proposition du staff technique d’un affrètement d’avion Congo Airways, Semble t,-il, pour des raisons de trésorerie publique aurait été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et pousser P aul-José Mpoku, Arthur Masuaku, Jordan Ikoko et Gaël Kakuta à bout et a quitter l’hôtel », a conclu la livraison de la Fecofa de ce lundi.
Bahati Kasindi
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top