Liens commerciaux

0
« Unité des Valeurs », parti politique cher à Me Michel Okongo Lomena, met en garde contre l’éventualité d’un nouveau Gouvernement de transition issu des Arrangements entre la Majorité présidentielle (MP) et certains opposants. Cette formation politique estime que la formation d’un tel Gouvernement ne viendra, en rien, résoudre le problème de légitimité que connaît actuellement le pays. Au cours d’une conférence de presse tenue vendredi 20 avril, Michel Okongo a tiré la sonnette d’alarme contre les contacts souterrains qu’entretiennent actuellement ceux qu’il qualifie « d’opposants en quête d’intérêts personnels » et le régime en place dans le but de contourner les élections au profit d’un quelconque partage des pouvoirs. UV CONTRE LE REPORT DES ÉLECTIONS « Aucun report des élections ne sera possible », a-t-il tonné, avant de s’insurger contre le conditionnement de la tenue desdites élections à l’usage de la « machine à voter ». « L’introduction de ce matériel dans le processus électoral actuel relève de la pure distraction qui ne vise qu’à détourner le peuple de l’essentiel à savoir, la tenue des élections à la date prévue, conformément au calendrier électorale, a déclaré Michel Okongo. Evoquant le refus du Gouvernement de participer à la conférence des donateurs à Genève, Michel Okongo trouve cette attitude irresponsable, en rappelant que ces assises avaient, entre autres, pour objectif, de lever les fonds à hauteur de 1,7 milliard de dollars américains en vue de venir en aide à 13 millions de personnes en besoin d’assistance humanitaire. « Je note ici le caractère suicidaire du Gouvernement congolais qui vient, une fois de plus, de se tirer une balle dans le pied. Cette attitude prouve à suffisance que contrairement à la mission qui lui est assignée, ce Gouvernement n’est pas au service de la population », s’est plaint Michel Okongo. TRANSFÈREMENT DES EAUX DU BASSIN DU CONGO VERS LE TCHAD Abordant le dossier relatif au transfèrement des eaux du bassin du Congo vers le lac Tchad, Michel Okongo fustige les conditions dans lesquelles ce projet est en train d’être géré. Il suggère de ce fait une discussion autour d’une table entre le Gouvernement congolais issu des élections et les États concernés, « et non pas une rencontre en Italie entre le Tchad, le Cameroun, le Nigeria et le Niger, tel que ce fut le cas précédemment sans la RDC ». « La RDC serait prête à examiner le transfert d’une partie de nos ressources hydrauliques uniquement par pipe-line vers le Tchad afin d’alimenter celui-ci et de répondre aux besoins de nos frères tchadiens en matière d’eau », a-t-il soutenu. Quant aux élections à venir, « Unité des Valeurs » se dit prêt à prendre le pouvoir démocratiquement et à l’exercer en tenant compte des fondamentaux, ainsi que de la vocation internationale du pays. Il préconise, ainsi pour la consolidation la conscience nationale collective, le pardon sincère des uns envers les autres, la réhabilitation du passé, le recyclage de l’élite politique et la réinsertion de chaque congolais dans le processus de la reconstruction du pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top