Liens commerciaux

0
« Des soins de santé de qualité accessibles partout et pour tous en RDC, c’est possible dès aujourd’hui », tel est le thème de la célébration, le samedi 07 avril, de la Journée mondiale de la santé qui a coïncidé avec les 70 ans d’existence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon le ministre congolais de la Santé publique, ce thème qui s’inscrit dans la vision de la couverture sanitaire universelle ne doit pas être un simple slogan, mais une réalité pour que tout Congolais ait le droit à la santé et au bien-être.

Oly Ilunga est convaincu que la couverture sanitaire universelle constitue un projet de société pour le bien-être de la population congolaise. A l’en croire, ce projet de société est possible, s’il y a un engagement de tous les professionnels de la santé qui doivent s’investir pour donner des soins de qualité à un prix abordable et un engagement de la communauté pour avoir de comportement responsable, permettant de diminuer le risque des maladies et diminuer la charge de la maladie.
Aussi, a-t-il poursuivi, ce sera possible s’il y a l’engagement du Gouvernement. « A l’initiative du Chef de l’Etat, nous avons créé un fonds national de solidarité humanitaire », a indiqué le patron de la Santé publique. Pour Oly Ilunga Kalenga, la création de ce fonds est une preuve palpable que la santé et le bien-être des Congolais est une priorité. Ainsi, son ministère et celui de l’Emploi et de la prévoyance sociale sont-ils appelés à mettre en œuvre cette politique de bien-être axée sur l’accessibilité à la santé.
« Aujourd’hui:Nous célébrons la santé qui est notre patrimoine le plus précieux », a-t-il dit, précisant qu’il s’agit d’une occasion pour les professionnels de la santé de se rappeler leur motivation en embrassant cette carrière pour le bien-être des autres.
Lors de cette célébration, Oly Ilunga avait ouvert le « Village santé » où tous les programmes et les partenaires techniques de son ministère avaient aménagé des stands pour des dépistages gratuits de certaines maladies. Aussi, Oly Ilunga y avait-il invité la population pour des amples informations.

70 ANS DE SUCCES DE L’OMS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE
Prenant la parole, le représentant de l’OMS en RDC a salué le travail abattu par cette organisation internationale depuis sa création en 1948. « Nous remémorons les succès remportés dans le domaine de la santé, 70 ans aujourd’hui », a soutenu Allangar Yokouidé.
D’après lui, l’OMS a coordonné des efforts pour libérer le monde des maladies mortelles comme la variole et la poliomyélite et pour combattre des habitudes délétères telles que le tabagisme.
Il est en effet d’avis que le but commun de leur travail, est de sauver des vies et améliorer la santé. Car tous les jours, des malades meurent faute de moyens pour payer les soins de santé dont ils ont besoin ou soit le service de santé est trop éloigné de l’endroit où ils se trouvent, a-t-il laissé entendre.
Par ailleurs, Allangar Yokouidé a fait savoir que les fondateurs de l’OMS étaient convaincus que la santé est un droit humain c’est-à-dire de tous et non pas de quelques privilégiés. 70 ans après, cette conviction est plus forte que jamais, bien que beaucoup reste encore à faire afin que le droit à la santé soit une réalité pour tous, a-t-il soutenu.
Enfin, ca haut cadre de l’OMS en RDC a rappelé que la Journée mondiale de la santé est une occasion pour renforcer la réflexion afin d’apporter efficacement l’appui de l’OMS aux pays, un moment de reconnaissance des progrès accomplis et de rappeler à nos familles, nos amis et collègues la couverture sanitaire universelle, ce qu’elle signifie, les raisons de son importance, a conclu le numéro 1 de l’OMS en RDC.
Cette cérémonie qui a eu pour cadre la cour de l’INPSS s’est déroulée en présence des médecins directeurs centraux du ministère de la Santé, des partenaires privés, internationaux et nationaux ainsi que de la société civile. Mathy MUSAU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top