Liens commerciaux

0
« L’organisation réussie des élections reste la première mission du Gouvernement ». C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Bruno Tshibala devant le staff dirigeant de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), au cours de son passage, le vendredi 27 avril au siège de cette institution d’appui à la démocratie. L’objectif de la visite du chef du Gouvernement était de s’enquérir de l’évolution du processus électoral, à quelques mois de la tenue du scrutin. Le Premier ministre est sorti comblé après cette visite. Car, il s’est rendu compte des progrès réalisés par la Ceni depuis le lancement des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs jusqu’à ce jour. Pour lui, « la vision sociale du Gouvernement passe par le respect de ses différents engagements. En ce qui concerne les élections, le Gouvernement a pour charge de les appuyer, les financer et les sécuriser, d’une part et, la CENI de les organiser, d’autre part », a-t-il indiqué, avant d’inviter la Ceni à compter sur l’appui de l’Exécutif qui est son allié indéfectible. « L’organisation des élections réussies reste la première mission de mon Gouvernement. Le pari de l’Exécutif et de la CENI est d’offrir au peuple, ce troisième acteur du triangle électoral, les meilleures élections. Le gouvernement ne va pas se dérober de sa mission et sa charge de soutenir la Ceni », réitère l’actuel locataire du château douillet de l’avenue Roi Baudouin à Gombe. Ces propos ont été simplement des éléments de réponse aux quatre attentes majeures soumises par le président de la Ceni, Corneille Nangaa. A savoir la création des cours et parquets au niveau de nouvelles provinces afin de traiter les contentieux électoraux des candidatures et des résultats provisoires des élections ; la sécurisation totale des élections ; le décaissement des fonds selon le planning défini entre les deux parties et enfin, la nécessité de l’acquisition par la CENI d’un bâtiment et d’un entrepôt propres. Le numéro 1 de la Ceni n’a pas manqué de saluer l’accompagnement permanent du Gouvernement depuis le lancement du cycle électoral, en commençant par la transmission au Parlement, de différents projets de lois relatifs au processus électoral ; les facilités dans les autorisations pour l’acquisition des matériels sensibles dont les kits d’enrôlement et la machine à voter ; l’appui logistique et financier, etc. La promulgation de la Loi sur la répartition des sièges d’ici au 08 mai prochain, de même que la convocation du corps électoral le 23 juin et l’ouverture des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC), un jour après, sont là, quelques dates imminentes de l’agenda électoral de la Ceni. Les incertitudes qui avaient naguère plané sur le pays entier quant à l’organisation effective des élections tendent à se dissiper, a conclu Corneille Nangaa. Cette séance de travail s’est achevée par la visite du Centre National de Traitement ainsi que du Serveur central de la CENI par le Premier Ministre et sa délégation.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top