Liens commerciaux

0
Il a fait son entrée dans le monde des écrivains. Mieux des auteurs congolais. Le coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), Jonas Tshiombela, vient de publier l’ouvrage intitulé " Compétition électorale : pistes et stratégies de conquête de l’électorat". Le vernissage de cet livre de plus d’une centaine de pages a eu lieu hier mardi 9 avril au siège de Caritas Congo.

La présentation de ce "guide de conquête démocratique du pouvoir" a été faite en présence des professeurs d’universités, des politiques, des étudiants et des acteurs de la Société civile. Avant de le baptiser, le professeur émérite Isidore Ndaywel a tenu à remercier et féliciter l’auteur pour avoir résolu de faire profiter aux intellectuels et acteurs politiques congolais sa longue expérience comme expert des questions de gouvernance et d’observation électorales.
Pour sa part, Jonas Tshiombela considère cet ouvrage comme sa modeste contribution à la construction de l’espace démocratique en RDC. Il s’agit, explique-t-il, d’un instrument de gouvernance de la campagne électorale susceptible de permettre aux chercheurs, aux syndicalistes et aux candidats aux échéances électorales d’améliorer leur travail et de peaufiner des stratégies de séduction des électeurs.

L’ARGENT NE SUFFIT PAS POUR REMPORTER LA BATAILLE ÉLECTORALE
" Il n’existe pas de formule magique qui permette de remporter une élection. Car, chaque élection est unique en son genre", a-t-il déclaré, avant de citer quelques facteurs qui concourent à la réussite électorale dont l’humeur de l’électorat, celle de la presse, les moyens financiers, le calibre du candidat et de ses opposants.
" L’argent seul ne suffit pas pour gagner une élection. Les forces politiques ont besoin d’élaborer des tactiques et des stratégies convaincantes de séduction de l’électorat. Cela passe par un projet de société qui porte les aspirations du peuple au changement. La question centrale de cet ouvrage est de savoir comment conquérir des milliers d’électeurs face à des milliers de stratégies de tous les candidats engagés", a indiqué Jonas Tshiombela.
Présentant l’économie de ce livre qu’il a lui même préfacé, le professeur Jacques Ndjoli a plaidé pour la vulgarisation de la culture démocratique à tous les niveaux, de la maison, des milieux professionnels, en passant par les établissements scolaires. Tout en cernant la personnalité de l’auteur, il a démontré la place qu’occupent les questions des droits de l’homme et des droits civiques dans son activisme.

UN VÉRITABLE BOÎTE À OUTILS
L’ouvrage de Jonas Tshombela, explique le professeur de droit constitutionnel, part d’une approche à la fois diachronique et synchronique pour diagnostiquer les circonstances qui ont entouré les élections qu’a connues la RDC, des années 1960 à ces jours. "Il constitue un véritable boîte à outil, une mine d’or des techniques et stratégies nécessaires afin de remporter les élections. Il offre des outils permettant de comprendre le marché électoral afin d’y opérer avec efficacité ", a-t-il précisé.
La cérémonie a commencé par la présentation du cursus scolaire et académique de l’auteur par le professeur Kande François. Il définit Jonas Tshiombela comme une personnalité éclectique. "Il est à la fois journaliste, économiste et expert électoral. L’auteur de ce jour est actuellement étudiant au troisième cycle à l’Université catholique du Congo (UCC), filière économique du développement", a-t-il fait savoir.
Orly-Darel NGIAMBUKULU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top