Liens commerciaux

0
*Les détails de l’accord conclu entre le pouvoir, l’UDPS et la famille biologique. Happy end. Les tractations, entamées il y a plus d’un an, pour le rapatriement ainsi que l’organisation des funérailles de feu président de l’UDPS, décédé à Bruxelles le 1er février 2017, ont finalement abouti. Samedi 21 avril, les trois parties, à savoir le gouvernement, l’UDPS et la famille biologique de l’illustre disparu ont co-signé, sous les riches lambris de l’hôtel Rotana, à Kinshasa, le communiqué conjoint annonçant l’organisation effective des obsèques du Lider maximo. Selon les clauses de cet accord conclu en six points, « l’Etat congolais prendra en charge tous les frais relatifs à l’organisation des obsèques de l’ancien Premier Ministre ». Les trois parties ont également convenu du lieu où sera exposé le corps du Sphinx de Limete : le Palais du peuple. La concession familiale, située dans la commune de la N’sele, à Kinshasa, sera sa dernière demeure, indique ce communiqué. Côté organisation des obsèques, une commission spéciale a été mise en place. Elle sera présidée par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur Henri Mova. Le VPM sera secondé par un membre de la famille biologique et celui de la famille politique de l’illustre disparu. Il faudra également saluer le travail dans l’ombre du CNSA qui a assuré les bons offices. La mort d’Etienne Tshisekedi a beaucoup agité la classe politique congolaise. Ses obsèques seront une circonstance pour mettre une sourdine aux querelles politiciennes. Les organisateurs appellent de tous leurs voeux les acteurs à de la retenue. « Les parties invitent toutes les forces vives politiques et sociales ainsi que toutes les couches sociales de la population congolaise à observer, conformément à nos coutumes en pareilles circonstances, une trêve politique ».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top