Liens commerciaux

0

*"Nous allons initier très prochainement la mise à jour de toutes nos conditions générales en les adaptant aux prescrits du code", promet Carole Agito à l’occasion de la clôture de cette formation de plusieurs jours. Des agents et cadres de la Société nationale d’assurances (SONAS) sont désormais outillés en matière de Code des assurances récemment promulgué par le chef de l’Etat. Ce, grâce à une formation de plusieurs jours organisée par l’assureur national et sanctionnée par la remise de brevets de participation à une centaine d’employés de cette entreprise du Portefeuille en provenance de différents coins de la République. La formation sur le Code des assurances valait de la peine. Pour Carole Agito, "le secteur des assurances en RDC est en pleine mutation au regard de l’ouverture prochaine du marché". Voilà pourquoi avec cette ouverture, "le seul document de référence pour tout opérateur sera le Code des assurances désormais considéré comme la nouvelle cible des assureurs en RDC". Raison pour laquelle le comité de gestion de la SONAS a jugé utile que son personnel soit formé pour une maîtrise parfaite de toutes les dispositions techniques et normatives contenues dans cette loi. INNOVATIONS Comme les formateurs l’ont signifié pendant la formation, le Code des assurances apporte plusieurs innovations qui placent au centre de tout assureur la protection des assurés, des victimes ainsi que des autres bénéficiaires des contrats d’assurances. Le personnel formé a été ainsi appelé de changer leurs méthodes de travail et de s’adapter d’ores et déjà, aux dispositions prévues dans ledit Code. Dans cette optique, Carole Agito promet que " c’est dans ce sens que nous allons initier très prochainement la mise à jour de toutes nos conditions générales en les adaptant aux prescrits du Code. Il est de même de la nécessité d’expliquer au préalable les clauses du contrat à chaque client lors de la souscription au lieu de se limiter à la tarification du risque et à la délivrance des documents techniques ". BIENFAITS DE LA FORMATION La formation sur le Code des assurances acquise, les agents de la SONAS commis à la gestion des données sinistres devront désormais raccourcir les délais de traitement des dossiers tout en s’impliquant en cas de lésions corporelles ou de dégâts matériels la levée rapide des copies des procès-verbaux auprès des Parquets. De même que certains fonctionnements des primes ne répondant pas au seuil autorisé et même les cas des sous-tarifications seront très sévèrement sanctionnés. "Ces dispositions, loin de constituer pour nous une menace, doivent être prises comme une stimulation à améliorer nos prestations envers les victimes des sinistres", insiste Carole Agito. Deux modules, à savoir : la comptabilité des assurances et la fiscalité des entreprises d’assurances prévues dans le Code des assurances n’ont pas été abordés au cours de cette formation. L’ADG de la SONAS a, pour ce faire, demandé à la Direction des services généraux et celle en charge de la formation d’apprêter les dossiers pédagogiques de ces matières pour une prochaine formation. Clôturant la formation, Carole Agito estime que "la nouvelle règlementation exige de la SONAS beaucoup d’efforts et de sacrifices pour survivre dans un environnement concurrentiel". Pour répondre à ce défi, affirme-t-elle, "nous misons sur un personnel jeune, formé, conscient et motivé". Une préoccupation qui explique à elle seule la récente désignation à la tête des agences des jeunes cadres formés. "Cet effort sera poursuivi sur l’ensemble du pays afin d’insuffler à la SONAS un nouveau souffle", annonce le comité de gestion de la SONAS.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top