Liens commerciaux

0


Le Premier ministre Bruno Tshibala a effectué mercredi, une descente sur terrain pour inspecter les réseaux des voiries abimés sur les artères de la capitale afin de programmer une réhabilitation durant toute la saison sèche avec le concours de l’Office des Voiries et Drainage (OVD).

Le Premier ministre qui s’est fait accompagner lors de cette descente par le ministre provincial des Infrastructures, Robert Tuzolana et du directeur général de l’OVD, Benjamin Wenga, a tour à tour, été sur l’avenue Benseke, au niveau du pont Sakombi ,dans la commune de Kintambo, où d’après les explications lui fournies par le DG Wenga, il sera question de construire un mur de soutènement du pont abîmé plus le débouchage des caniveaux.

Après Kintambo, le cortège du chef du gouvernement a pris la direction de la commune de Kasa-Vubu, au niveau du croisement des avenues Saio et Forces publiques, Assossa/Forces publiques jusqu’au niveau de Gambela où il a constaté à pieds , la dégradation totale de la route d’au moins 1,5 km, la formation des lacs artificiels le long du tronçon jusqu’au niveau de l’ avenue Busudjano pour chuter sur l’avenue Bongolo qui est coupé au niveau du pont Kalamu et nécessite une réhabilitation et un asphaltage.

Le Premier ministre a ensuite pris la direction de l’avenue de l’ Université au niveau de Yolo, à Kianza, qui selon les explications d’un expert de l’OVD, nécessite la construction d’une chaussée rigide en béton étant donné que l’expérimentation avec le sol fixe n’a pas donné de bons résultats.

Le cortège du Premier ministre s’est enfin dirigé vers 14 ème Rue Limete, avant de boucler sa ronde au niveau du pont Matete sous une pluie battante.

Plus de 5.000 doses de vaccin anti-Ebola, offertes par l’OMS pour lutter contre ce fléau

Après sa tournée, le cortège du Premier ministre Bruno Tshibala a pris la direction des locaux du Programme Élargi de Vaccination (PEV), où l’attendait le ministre de la Santé, Oly Ilunga accompagné du représentant – Pays de l’organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Dr Allarangar Yokouide, pour assister à la présentation de plus de 5.000 doses des vaccins anti-Ebola, dans le cadre de la lutte contre cette maladie.

Une source proche de l’OMS qui a requis l’anonymat et s’est confié à l’ACP, a indiqué que ce vaccin est destiné au personnel et aux malades pour prévenir le risque de contamination ajoutant qu’il a déjà été utilisé en Afrique de l’ouest et a donné des bons résultats.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top