Liens commerciaux

0
Les enfants reporters de l’Unicef, en partenariat avec le Comité provincial des enfants de Kinshasa, organisent, du 22 juin au 3 juillet prochain, une exposition photo dans l’enceinte de l’EP2 et de l’EP4 Matonge. Les photos exposées dans les salles de classe de ces deux établissements d’enseignement primaire et secondaire sont porteuses de rêves et d’ambitions des enfants congolais.

Dénommée "Rêves d’enfants", cette exposition photo vise à lancer un message aux décideurs politiques. Ce message, expliquent les organisateurs, consiste à leur rappeler que les enfants congolais ont des rêves, des ambitions de taille, dont la réalisation dépend des bonnes politiques de gestion de la res publica.
Les photos, placardées dans les salles de classe de ces deux écoles de la commune de Kalamu, renseignent sur combien les enfants congolais rêvent de devenir astronautes, médecins, journalistes, ingénieurs, chirurgiens, chercheurs, instituteurs...Autant d’ambitions qui requièrent une implication effective des autorités à tous les niveaux.

GARANTIR UN AVENIR RADIEUX À LA RDC
"Ces rêves que nous étalons au travers de ces photos sont ceux des milliers d’enfants congolais. L’objectif est de dire aux autorités que nous disposons de potentialités et d’ambitions. Et en tant que porteurs de l’avenir de ce pays, nous avons droit à une instruction de qualité, à la bonne santé et aux conditions de vie décentes", a affirmé Aldy Kamulete, president du comité provincial des enfants de Kinshasa.
Les enfants reporters de l’Unicef ont, à l’occasion de l’ouverture de cette exposition, remis un plaidoyer auprès de la ministre provinciale de l’Education et du Genre, Thérèse Olenga. Dans ce document, ils formulent tout un chapelet de recommandations aux autorités urbaines, dont l’amélioration de la qualité de l’enseignement et l’application de l’arrêté portant création du parlement des enfants de Kinshasa.
Thérèse Olenga n’a pas pu contenir sa joie de voir les enfants congolais rêver grand pour leur pays, en développant de grandes ambitions et en affichant leur détermination à assurer un avenir radieux à la RDC. Elle a promis de relayer ces recommandations auprès des autorités gouvernementales et de tout faire, en ce qui la concerne, afin de donner satisfaction à ces desiderata.

LES AUTORITÉS POLITIQUES INTERPELLÉES
"Je félicite les enfants. Je dis mes très sincères félicitations aux enfants qui organisent cette exposition. Nous avons compris qu’ils ont besoin de bénéficier d’une éducation de qualité. Leur plaidoyer à notre intention sonne comme une véritable interpellation, car il s’agit de notre responsabilité. Moi et mon collègue en charge de la planification prenons l’engagement de relayer leurs revendications à l’Exécutif provincial", a confié Thérèse Olenga.
"Nous voulons encourager les enfants congolais à avoir des rêves et à se battre pour les réaliser. Tout le plaisir était pour nous d’entendre la ministre provinciale de l’Education nous rappeler que le Gouvernement provincial vient de prendre une série de mesures afin de faire en sorte que d’ici 2030, les conditions de réalisation des rêves des enfants congolais soient réunies", a réagi Aldy Kamulete.
Cette deuxième édition de l’exposition "Rêves d’enfants" intervient après celle organisée en septembre 2017 à l’institut français de Kinshasa. Elle s’inscrit dans le cadre des festivités de la Journée internationale de l’enfant africain.
Orly-Darel NGIAMBUKULU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top