Liens commerciaux

0
* Ingele Ifoto couvre le lauréat de témoignages élogieux.

C’est la haute saison pour Me Lumeya-dhu-Maleghi. Prix et trophées lui tendent presque les bras. Moins d’une semaine après le "Prix Entressimo" de "Meilleur Innovateur foncier", l’Observatoire Africain de la Sanction positive et Valeurs de la Paix (OASP) l’a couronné, hier mercredi 27 juin, "Référence Africaine" par un jury composé pour l’essentiel des Professeurs d’Université. Ce, en raison de "sa compétence, son leadership et sa vision d’homme d’Etat Rd Congolais.

Pour le ministre Ingele Ifoto pour qui le lauréat est à la fois "un aîné, un grand-frère, un ami ami mais aussi un collaborateur", c’est une récompense mille fois méritée. Il décrit le ministre des Affaires foncières comme "un cadeau de Dieu. Lumeya-Dhu-Maleghi dit Lionceau, est une personne singulière. Il est humble, loyal, efficace. Il possède un don de discernement". Ingele n’a pas tarri d’éloges à l’endroit du Vice-président de la DDC. "Ce qu’est Lumeya, c’est la manifestation de son éducation...". Ingele affirme avoir passé avec le lauréat deux décennies des relations sans nuages ! "Fait rarissime, reconnait Ingele, dans la mouvance politique rd-congolaise faite de concurrence et d’ambitions personnelles."
Tous sont unanimes sur les qualités d’hommes de Lumeya. Car son Directeur de cabinet adjoint, Jérôme Lubamba, appelé à faire un témoignage sur le lauréat, a embouché la même trompette. Le Dircaba a loué l’esprit managérial de son patron. Sa méthode de travail, sa dextérité, ses innovations. Selon Jérôme Lubamba, Lumeya est un homme surtout épris de paix et de justice, toujours à l’écoute du plus faible, sa volonté de protéger les veuves et les orphelins, victimes fréquentes de spoliation de leurs parcelles...
Le pasteur Jean-Pierre Mimpo, ami d’enfance de Lumeya, a mis en exergue la générosité de Lionceau. Ce dernier partageait tout avec ses amis.
Le président du jury, le Professeur Jacques André Kabwit Muyej, ne dit pas non plus autre chose. De Lumeya, il dit : "c’est une personnalité de grande valeur. C’est quelqu’un qui a le respect de l’homme, et en tant que homme de foi, c’est un homme de parole et il est attaché aux valeurs" affirme-t-il.
Le Pr Kabwit rappelle à l’occasion l’objet social de son organisation :"La promotion des valeurs. Nous ne pouvions pas ignorer l’existence d’un homme d’Etat qui est en même temps un homme de valeurs, en l’occurrence Me Lumeya, Ministre des Affaires foncières".
Le président du jury poursuit : "Notre choix est tombé sur lui, et nous n’avons pas voulu un couronnement à la cantonade en choisissant plusieurs personnes pour gagner de l’argent. Non. Notre problème c’est nous focaliser sur des valeurs pour que des jeunes puissent retenir un message pour le futur. Nous recommandons les valeurs de Me Lumeya à la jeunesse pour qu’elle puisse s’imprégner des valeurs supérieures qui l’habitent. Attaché à la paix, aux valeurs positives, c’est donc l’homme de la situation que nous avons choisi pour ce couronnement comme Référence africaine", fait-il savoir.
Le lauréat lui-même n’a pas boudé son plaisir. "C’est pour moi et mon épouse une joie immense, une fierté légitime de mériter ce couronnement comme la référence Africaine de l’OASP. Sur une liste de tant de femmes, de tant d’hommes, vous avez porté votre choix sur moi. Le prix est décerné par un comité composé de professeurs émérites et professeurs des universités. Je dis merci au fond du coeur. Ma vision comme homme politique, comme homme de foi, je suis pour la promotion de la paix, le combat pour un Etat de droit, le développement tous azimuts du continent africain, l’attachement aux valeurs de bonne gouvernance et la recherche de la vérité", s’est-il exprimé.
Toujours humble et reconnaissant, le ministre Lumeya voit en chaque prix qu’on lui décerne, la part de l’administration des Affaires foncières et celle de son cabinet sans lesquelles son action n’aurait pas d’impact. "Si cette famille des Affaires foncières ne m’accompagne pas, mon action n’aura aucun compact. On ne peut pas gagner seul, on gagne en équipe. Moi je suis le capitaine, mais il y a des joueurs qui m’entourent pour que nous ayons la victoire. Pour moi, mon cabinet politique et l’administration des Affaires foncières jouent un grand rôle dans ce qui se passe au niveau de notre ministère... C’est le couronnement d’une action de l’équipe qui m’entoure. Nous avons travaillé souvent dans des conditions difficiles, mais nous avons persévéré, nous avons fait un effort pour que notre travaille soit visible. Aujourd’hui, je crois que nous devons être heureux d’avoir pu attirer l’attention d’un jury composé de professeurs émérites. Et ils nous ont décerné ce prix, cela signifie que nous devons être responsables pour mériter davantage."
Lumeya sait aussi qu’avec tous ces trophées et autres diplômes de mérite, le monde le regarde. "Maintenant qu’on s’approche des élections, ça devient encore un défi. Si nous voulons rester sur la scène politique, les gens ne vont plus nous juger par un discours mais par les actes que nous avons posés au moment où nous étions dans la gestion quotidienne, comment nous nous sommes comportés..." Didier KEBONGO

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top