Liens commerciaux

0

Une CENI qui déroule son chronogramme. Des partis et regroupements politiques de la Majorité dont certains déposent leurs listes de candidats à la députation provinciale et d’autres qui s’apprêtent à le faire. Une Opposition attentiste brandissant ses préalables pour l’UDPS et se battant pour le retour de Moïse Katumbi pour Ensemble.
Le fond de ce tableau n’a rien de nouveau. L’avant-veille ou la juste veille des échéances politiques majeures, la classe politique rd congolaise a toujours été divisée. Ou paru divisée. Très souvent, les raisons avancées publiquement par les uns et les autres cachent -mal ?- les vraies motivations.
Les fameux agendas pas toujours compatibles avec l’intérêt national. Et pas toujours solubles dans la doxa démocratique. En l’occurrence du point de vue très zaïro-congolais, le plus important est de savoir lire entre les lignes pour décrypter les ressorts de ces préalables et conditions posés.
Une perche tendue à l’opposition ou plus exactement à un ou à un groupe d’opposants peut débuter par un raidissement du Pouvoir. Une demande des négociations de la part de l’opposition peut commencer par de la surenchère. D’où, durcissement du ton pour être en harmonie notamment avec la base. Une lutte de leadership interne peut passer par de la radicalisation.
Alors que le processus électoral amorce sa phase décisive, il ne serait pas inintéressant de se demander si tous les acteurs politiques sont vraiment prêts ou disposés à aller aux élections dans le délai. La modeste expérience ayant fini de renseigner que sur la scène politique congolaise qu’entre ce que l’on proclame à longueur de journée et ce qu’on veut il y a une marge.
Même chose dans le chef des partenaires dits traditionnels. Il n’est pas inhabituel que ces derniers parlent avec insistance des élections et de leurs contributions davantage pour faire avancer leur agenda que pour la cause de la bonne gouvernance.
Question à un franc, euro, ou dollar symbolique : le scénario actuel serait-il différent de la plupart des séquences antérieures dans lesquelles les acteurs internes- toutes loges confondues- et externes se drapent dans des discours de convenance ?
José NAWEJ
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top