Liens commerciaux

0
Le Comité laïc de coordination à signé un nouveau communiqué vendredi 7 juillet dans lequel il lance dès aujourd’hui un appel à la mobilisation de toutes les forces vives de la nation pour les premières grandes actions qui débuteront le 12, le 13 et le14 août prochains sur toute l’étendue de la Rd Congo.

Dans ce courrier, les signataires insinuent que le Président de la République se préparerait activement à poser sa candidature pour un nouveau mandat par rapport à son silence et aux déclarations de ses partisans. A cet effet, les laïcs précisent qu’à dater de ce jour du dépôt de sa candidature, ils se verront dans l’obligation d’inviter le peuple à ne plus le reconnaître comme chef de l’Etat légitime.
Ils vont, pour ce faire, décréter le mois d’août, le mois de grandes actions combinées de marches pacifiques, de sit-in, des villes mortes, de grèves généralisées et d’actions de désobéissance civile sur toute la République. Ce, en vue d’obtenir la démission du président de la République et de son Gouvernement.
Ce comité d’obédience catholique considère qu’il est temps de sauver ce qui peut encore l’être de ce processus électoral à savoir la non représentation du Président Joseph Kabila pour un nouveau mandat, le retrait total et immédiat de la machine à voter, de la mise en œuvre des recommandations de l’Organisation internationale de la Francophonie en ce qui concerne le fichier électoral, de l’implication par la CENI des experts internationaux dans l’implication technique du processus électoral…
Par ailleurs, le CLC convie à la plus grande prudence les investisseurs tant nationaux qu’internationaux qui seraient tentés de conclure avec les autorités actuelles des contrats ou conventions portant sur les ressources naturelles ou le patrimoine national du pays, de surcroît sur base d’un code minier promulgué dans les conditions suspectes.
Entretemps, comme pour enfoncer le clou, les paroisses de l’archidiocèse de Kinshasa sont revenues hier 8 juillet lors de la messe dominicale au message du 25 au 29 juin de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) la 55ème Assemblee plénière de a eu pour thème : SAUVONS LE PROCESSUS ELECTORAL.
Emma MUNTU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top