Liens commerciaux

0
Kinshasa va garantir la sécurité des ressortissants maliens qui vont se rendre aux urnes le 29 juillet prochain. C’est du moins ce qui ressort de l’entretien qu’a eu, le mardi 17 juillet, le Vice-Premier ministre congolais en charge de l’intérieur et Sécurité, M. Henri Mova, et l’ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire du Mali, M. Bakary Bocar Maiga.

Selon un communiqué émanant du ministère de l’Intérieur, le diplomate malien est venu solliciter le soutien du Gouvernement congolais pour que ce scrutin se passe en toute quiétude. Bakary Bocar Maiga a aussitôt reçu les assurances de Kinshasa, au cours de l’audience que lui a accordée le Vice-Premier Ministre congolais.
Lors de cette rencontre en effet, l’ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire du Mali a demandé le concours du Patron de la Territoriale pour obtenir de l’Exécutif congolais l’accompagnement nécessaire quant à la sécurisation du vote le 29 juillet à Kinshasa.

LES MALIENS IRONT VOTER EN TOUTE SECURITE
Sa requête a rencontré l’oreille attentive d’Henri Mova. Le Vice-Premier Ministre congolais a ainsi rassuré son hôte du soutien du Gouvernement pour que ce vote réservé aux ressortissants maliens soit le plus pacifique possible.
« Nous sommes favorable à votre requête et mettrons tout en œuvre en vue de permettre aux Maliens de Kinshasa de voter en toute sécurité », a déclaré le VPM Mova à son interlocuteur. Bakary Bocar a, pour sa part, remercié le Vice-Premier Ministre congolais pour l’assurance sécuritaire qui, selon lui, est allée au-delà de ce qu’il attendait du gouvernement de la RDC pour la réussite de cette opération électorale à Kinshasa. Yves KALIKAT
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top