Liens commerciaux

0
*« L’inauguration de cet immeuble abritant le Secrétariat général du ministère est la preuve que l’Etat congolais est toujours debout et autonome », estime Mme Fortunata Ciaparone, patrone de l’entreprise qui a construit l’ouvrage.

"Le moment que nous vivons aujourd’hui, marque une concrétisation de la parole du chef de l’Etat, le Raïs Joseph Kabila Kabange, qui tient à l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires de l’Administration publique". Ces mots ont été prononcés par Mme Fortunata Ciaparone, DG de la Société d’Etudes, des Services et de la Construction (SESCO), le mardi 18 septembre 2018, lors de l’inauguration du bâtiment de l’Administration centrale du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité.

A l’occasion, Fortunata Ciaparone a fait savoir que le nouveau bâtiment a été construit sur fonds propres du Gouvernement congolais et les travaux ont été exécutés par SESCO, une société de droit congolais. "Je faillirai à un devoir si j’omets de remercier le Gouvernement de la République, représenté ici par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Henri Mova, qui n’a ménagé aucun effort et a mis à la disposition de la SESCO les fonds attendus pour la matérialisation de ce projet", a dit la DG de SESCO.
Elle a, dans la foulée, remercié particulièrement les ministres du Budget et des Finances pour avoir mis en pratique la volonté du chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange.
Pour Fortunata Ciaparone, la matérialisation de ce projet financé totalement par le Gouvernement est un message que l’Etat congolais envoie au monde entier. "L’inauguration de ce bâtiment est une preuve, une fois de plus, de l’existence de de l’Etat congolais, de sa capacité de pouvoir commencer et de terminer un projet sur fon propre. Elle est la preuve que l’Etat congolais est toujours debout et autonome", a-t-elle tranché.
"La remise de ce bâtiment est la concrétisation de la vision du chef de l’Etat sur l’Administration publique qui, pour lui, reste le moteur du bon fonctionnement d’un Etat", a renchéri Mme Fortunata Ciaparone.

DIFFICULTES TECHNIQUES
« La construction de ce bâtiment moderne ne s’est pas faite sans difficultés. Les épreuves rencontrées dans la construction du bâtiment furent d’ordre technique », a indiqué Mme Fortunata.
"Les efforts déployés par les ingénieurs de SESCO, en association avec la DPO du Ministère de l’Intérieur et Sécurité et le Secrétariat Permanent de la Cellule de Gestion et de Passation des Marchés Publics, ont permis cette réalisation remarquable, qui s’inscrit dans le patrimoine architectural de l’Etat congolais", a-t-elle fait savoir.
Le bâtiment inauguré par le VPM Henri Mova compte trois niveaux : le rez-de-chaussée et deux étages, avec un château d’eau d’une capacité de 5000 litres », a décrit Mme Fortunata Ciaparone,
"Dans chaque niveau, a-t-elle ajouté, le nouvel édifice comprend des bureaux construits dans les normes ISO et aussi deux bureaux de Directeur avec toilette incluse et au dernier étage, nous avons une salle de réunion pouvant contenir 600 personnes".

LA RECOMMANDATION DU VMP MOVA
"Que cette maison soit celle des Congolais. N’en faites pas un bunker, n’en faites pas une tour d’ivoire". Telle est la principale recommandation que le VPM Henri Mova, qui réceptionnait le bâtiment au nom du Gouvernement, a faite aux fonctionnaires de son ministère qui vont y travailler.
Dans son discours, le patron de l’Intérieur a non seulement loué les qualités du travail abattu par la SESCO, mais aussi la volonté et la détermination du chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, de doter les fonctionnaires de son Ministère d’un outil de travail digne d’un pays qui se veut grand et qui aspire à l’émergence.
Aussi, le n°1 de l’Intérieur et de la Sécurité a-t-il rendu un hommage appuyé au chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, initiateur de la Révolution de la modernité. "En dotant l’Administration centrale du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité de ce bâtiment moderne, le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange vient de prouver qu’il tient beaucoup à l’amélioration des conditions de travail des agents et fonctionnaires de mon département, mais aussi de tous les fonctionnaires congolais", a tranché le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top