Liens commerciaux

0
Il va être difficile à certains candidats de l’UDPS de battre campagne dans quelques circonscriptions de Kinshasa où sont campés des Congolais originaires du Grand-Equateur. Tenez, par exemple, lors d’une descente à Kingabwa, dans la commune de Limete, la semaine dernière, le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund et le directeur de cabinet adjoint du président de l’UDPS, Peter Kazadi n’ont pas pu tenir leurs réunions politique dans la quiétude.

Les deux cadres de l’UDPS ont été pris à partie par les habitants de Kingabwa, dont la grande partie était composée des originaires de la province de l’ex Equateur. Motif : «Kabund s’en était pris à Jean-Pierre Bemba, quand la candidature de celui-ci avait été invalidée».


«Comment pouvez vous, venir faire vos matinées politiques ici à Kingabwa, -fief des Bangala, alors que vous avez fêtés quand la candidature de Bemba a été invalidée?», interrogent à l’unisson le trop plein d’originaires du Grand-Equateur, dans le quartier de Kingabwa, aux deux cadres de l’UDPS, tous les deux candidats au Mont-Amba. Puis, c’est la bousculade, le sauve qui peut… qui ont conduite à la chasse de Kabund et son accompagnateur, Peter Kazadi.












Pendant ce temps, un autre cadre de l’UDPS recevait le même châtiment à Kisenso, -fief du célèbre député PPRD, Néron Mbungu. Il s’agit du secrétaire général adjoint en charge de la mobilisation, Augustin Kabuya. A lui, il a été fait part, qu’il n’a pas droit de se présenter à Kisenso. C’est le fief de Néron Mbungu.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top