Liens commerciaux

0
Une vive polémique enflamme la toile depuis vendredi 28 septembre 2018. A l’origine, une photo postée sur twitter montrant Emmanuel Ramazani Shadary, candidat à la présidentielle du Front commun pour le Congo -FCC-, avec en filigrane l’image du Pape François. Œuvre des jeunes de l’Eglise catholique qui témoignent leur soutien au dauphin du Président Kabila, cette photo, qui défraie la chronique sur le net, présente Emmanuel Ramazani Shadary comme chrétien catholique pratiquant. On y lit «Emmanuel Ramazani Shadary catholique pratiquant de l’Eglise romaine».

En réaction à cette marque d’appui à Shadary, un groupe de personnes mal intentionnées a créé un compte twitter faussement attribué à l’Eglise catholique où l’on a tweeté: «L’Eglise catholique demande aux politiciens de ne pas utiliser l’image du @Pontifex -nom du compte twitter officiel du Pape, NDLR- pour leur positionnement. Ce candidat sera officiellement notifié pour enlever ce montage. L’Eglise rappelle la nécessité d’appliquer l’accord @CENCO_RDC pour les élections du #23Dec2018».







Selon des sources, ce fameux compte twitter attribué à l’Eglise catholique serait l’œuvre de Michaël Tshibangu, conseiller de Moïse Katumbi en matière des Nouvelles technologies de l’information et de la communication -NTIC. «Sa démarche vise à contrecarrer l’action des jeunes catholiques pro-Shadary et de susciter un conflit inutile entre le candidat FCC et l’Eglise catholique. Elle consiste en plus à nier la liberté à une frange des citoyens à s’exprimer librement sur la foi d’un candidat», ajoutent ces sources.

Intervenant sur les ondes de Top Congo FM, l’abbé Jean-Marie Bomengola, chargé de communication de la CENCO, a démenti et le tweet et le compte twitter attribué à l’Eglise catholique en signifiant que le seul compte twitter officiel de l’Eglise est dénommé «@CENCO_RDCongo».

Pourquoi créer une polémique entre Shadary et l’Eglise dont il est membre? La question taraude les esprits. «C’est un coup d’épée dans l’eau. Rechercher une vaine polémique entre l’Eglise et le candidat Ramazani, importe peu, car le candidat du FCC s’affiche comme un rassembleur et un homme du peuple dans sa diversité. C’est un atout cardinal que Ramazani Shadary devra capitaliser pour préserver l’unité et la paix autour de lui», commentent certains analystes. Et de poursuivre: «Au-delà du vacarme que peut provoquer cette image partagée librement par une portion du laïcat catholique, le constat est que l’élu de Kabambare ratisse large au sein de l’électorat RD-congolais. Il n’est pas surprenant de voir dans les jours à venir ce genre d’image inspirer d’autres groupes religieux».

Tino MABADA

Africanewsrdc.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top