Liens commerciaux

0
Le président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Électoral "CNSA", Joseph Olenghankoy, a conféré hier jeudi 11 octobre avec trois candidats à la présidentielle du 23 décembre, à savoir Seth Kikuni, Théodore Ngoy et Sylvain Maurice Masheke.

Ces présidentiables avaient demandé à être reçus au CNSA après l’échec des discussions lors de la rencontre technique avec la Centrale électorale, mercredi 10 octobre. Avec le Bureau du CNSA, les échanges ont porté sur le processus électoral et la décrispation du climat politique.
"Après leurs échanges avec la CENI, nous avons reçu une délégation des candidats présidents de la République avec un cahier de charge, venus exprimer au président du CNSA leurs préoccupations et inquiétudes, par rapport au processus électoral. Le président a reçu leurs doléances et a promis d’apporter ces préoccupations à qui de droit, pour que pendant cette période préélectorale, nous puissions trouver des solutions", a déclaré le Rapporteur du CNSA, Valentin Vangi.
A ses illustres hôtes, le président du CNSA a insisté sur un processus électoral apaisé. Au regard de la période particulièrement sensible que traverse le pays, Joseph Olenghankoy a appelé tous les candidats à travailler pour la paix, parce que sans elle, "on ne pourra pas organiser les élections".
Le Bureau du CNSA a promis à ses interlocuteurs de "contacter les institutions soeurs, notamment la CENI et le gouvernement, pour apporter des solutions afin que prime un climat de paix pour cette période électorale." DK
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top