Liens commerciaux

0
A l’approche des élections, l’unité congolaise se resserre de plus en plus autour du candidat du FCC à la présidentielle. Chaque jour qui passe, Emmanuel Ramazani Shadary ne manque pas d’enregistrer des soutiens de tout bord et de fédérer autour de lui des forces sociales voire politiques de partout.

Au-delà des déclarations politiques et des courriers officiels de soutien, messages, commentaires, photos et affiches publicitaires des congolais de toute tendance font le tour de la toile. Le dernier cas en date est celui de l’image postée mardi dernier par des jeunes catholiques qui soutiennent le candidat du FCC mais qui suscite à la surprise générale une vaine polémique dans les réseaux sociaux.
Le visuel montre Emmanuel Ramazani Shadary avec en fond la photo du pape François. Et on peut y lire également " Emmanuel Ramazani Shadary catholique pratiquant de l’Eglise romaine". Visiblement, il s’agit là d’une tentative d’appropriation du candidat qui risque sans doute de frustrer les électeurs musulmans, kimbanguistes, protestants, pentecôtistes et non croyants qui portent également la candidature d’Emmanuel Ramazani. Cependant, il est surprenant de voir une réaction indélicate sur un compte twitter kamikaze faussement attribuée à l’Eglise catholique.
Heureusement, la CENCO n’a pas tardé de démentir cette forfaiture de bas étage sur les antennes d’une radio locale. Selon des sources, le tweet controversé serait le génie d’un certain Michaël Tshibangu, qui serait conseiller de Katumbi en charge des NTIC qui gère ce compte pirate attribué à l’Eglise et nie la liberté à une frange des citoyens à s’exprimer librement sur la foi d’un candidat. Rechercher une vaine polémique entre l’Eglise et le candidat Ramazani, importe peu.
Car le candidat du FCC s’affiche comme un rassembleur et un homme du peuple dans sa diversité. Et des analystes indépendants pensent qu’il s’agit d’un atout cardinal que Ramazani Shadary devra capitaliser pour préserver l’unité et la paix autour de lui. Au-delà du vacarme que peut provoquer cette image partagée librement par une portion du laïcat catholique, le constat est que l’élu de Kabambare ratisse large au sein de l’électorat congolais. Il n’est pas surprenant de voir dans les jours à venir ce genre d’image inspirer d’autres groupes religieux. DK
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top