Liens commerciaux

0
Le Tribunal militaire garnison de Kananga a remis la comparution de Jean de Dieu Mambueni, officier de l’armée et de Raphaël Kapuku Kamuzadi, journaliste à l’audience de jeudi 18 octobre prochain après les avoir identifiés ce lundi comme renseignants. Les deux précités viendront éclairer la lanterne du tribunal sur la nature des contacts qu’ils auraient entretenus avec un des présumés meurtriers des experts à la barre.

Lors de l’audience de la semaine dernière, le prévenu Constantin Tshidime Bulabula, chef du village Moyo Musuile où les deux experts onusiens ont été exécutés, avait chargé son co-prévenu Vincent Manga devant le tribunal, d’avoir eu un entretien téléphonique trois jours avant le drame avec Mambueni à qu’il sollicitait l’envoi d’une caisse de munitions.
Appelé à la barre pour la confrontation, Bulabula s’est dit ce lundi “malade et incapable de comparaître”. D’où la prise de l’affaire par le tribunal en délibéré et la renvoyant ainsi à jeudi.

Van Frédéric Tshilanda
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

.
 
Top