Liens commerciaux

0
L’Assemblée nationale a adopté au cours de sa plénière du vendredi 02 novembre la loi des finances 2019. Ce après avoir examiné le rapport de la commission économico-financière et contrôle budgétaire. Après la chambre basse, cette loi est envoyée au Sénat pour une seconde lecture. Au cours de la même plénière de vendredi, les élus du peuple ont adopté la loi sur la reddition des comptes exercices 2017.

La Commission économico-financière et contrôle budgétaire de la chambre basse du parlement a examiné les amendements soulevés par leurs collègues lors de l’examen du budget 2019 au mois d’octobre dernier. Pour bien travailler, le président de cette commission avait invité et auditionné certains membres du Gouvernement, les responsables des régies financières, les gestionnaires des crédits et des services des dépenses et autres.
Après examen du rapport de cette commission à la plénière, le budget du pouvoir central exercice 2019 se chiffre en équilibre, en recettes et en dépenses à 10.352.319.780.053 CDF (dix mille trois cent cinquante-deux milliards trois cent dix-neuf millions sept cent quatre-vingt mille cinquante-trois francs congolais) équivaut à près de 5.923 milliards USD au taux de change de 1.747,8 CDF.
Tandis que pour la loi sur la reddition des comptes exercice 2017, les recettes réalisées se sont élevées à 6.478,61 milliards de CDF contre 11.524,53 milliards de CDF de prévisions. Soit, un taux de réalisation de 56,22%. Ce qui dégage une moins value totale de 5.045,91 milliards de CDF, qui représente une valeur relative de 43,78%.
En dehors des lois des finances, les élus du peuple ont voté les propositions de loi portant création, organisation et fonctionnement de l’ordre national des architectes et celles portant création, organisation et fonctionnement de l’ordre national des ingénieurs de la RDC. Ces deux lois visent, notamment, à réglementer les professions d’architecte et d’ingénieur en RDC. Avec pour ambition de créer des organes directeurs de ces professions et en instituant la discipline professionnelle de cette catégorie sociale.
Pour rappel, c’est le 03 octobre dernier que le Premier ministre Bruno Tshibala a déposé le projet de budget 2019 au bureau du Président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku. Il a été présenté et défendu devant la représentation nationale le 23 octobre puis déclaré recevable le 25 du même mois par la même chambre.
Mathy MUSAU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top