Liens commerciaux

0
L’ Association Sportive Vita Club de Kinshasa, a reçu une gifle devant Raja Atletic Club de Casablanca, le dimanche 25 novembre dans le chaudron du stade Mohammed V. Dans cette configuration, les indicateurs pour le sacre en Coupe de la Confédération sont au rouge pour les vert et noir, battus sur le score de 3-0. Cette rencontre comptait pour la finale aller de la 15ème édition de la C2.

L’ acte 1 de la finale de la Coupe de la Confédération a tourné largement à l’avantage des Marocains. Ils ont confirmé les pronostics des bookmakers. Le stade Mohammed V, rempli comme un oeuf, était en ébullition dès l’entame du match. Optimistes, enthousiastes, les supporters tenaient à galvaniser le moral de son équipe de prédilection à la victoire finale.
Le club du royaume chérifien se crée une kyrielle d’occasions en première période, mais bute sur un Nelson Lukong impeccable. Mais, les Locaux pèchent par leur nonchalance. Le portier camerounais se positionne bien et anticipe des incursions de l’adversaire. La défense de V.Club dégage à l’emporte pièce et ne cesse de commettre des fautes.
A dix minutes de la mi-temps, les poulains de Jean-Florent Ibenge se ressaisissent et tentent quelques actions. A la 35ème minute, Ngoy Emomo trouve le chemin du filet, mais il est signalé en position litigieuse.
Lukong enraye à la 41ème minute, une tête à bout portant. La pause intervient sur le score de zéro but partout.

LES DAUPHINS NOIRS PRENNENT L’EAU
Les consignes des vestiaires dans le chef des Marocains sont mises en pratique. Dès la 47ème minute, Rahimi ouvre la marque. Requinquée, son équipe corse l’addition à la 61ème minute par le même Rahimi. Les supporters exultent.
Deux minutes après, Yannick Bangala écope d’un second carton jaune et est expulsé du terrain (63ème). La messe est dite à la 65ème minute. Sur penalty, Benhalib trompe le gardien adverse et marque.
La pression monte. Et les véclubiens, déboussolés, échappent de peu d’encaisser un quatrième but.
A la 72ème minute, Padou Bompunga remplace Chadrack Muzungu, l’ombre de lui-même. Ce remplacement, assorti des actions de Ngoy Emomo, Fabrice Ngoma et Djuma Shabani, ne changent rien au marquoir. L’arbitre central sénégalais, Maguette Ndiaye, désigné à deux jours du match, en lieu et place du gambien Papa Gary Gassama, siffle la fin de la rencontre : 3-0 en faveur de Raja.
Le second acte de cette finale aura lieu le dimanche 2 décembre prochain, au stade des Martyrs de Kinshasa, sous le coup de 20 heures locales.
C’est la troisième fois que V.Club et Raja se rencontrent cette saison dans la même compétition. Lors de la première confrontation, les coéquipiers du capitaine Nelson Munganga avaient ramené le nul de zéro but partout du royaume chérifien. Pour la deuxième opposition, les "bana vea" avaient battu la bande à Lema Mabidi (2-0). Ces deux matches s’inscrivaient dans le cadre des phases de groupes.
Gloire BATOMENE
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top