Liens commerciaux

0
Un train de la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC) a déraillé vendredi 9 novembre dernier dans la localité de Lwango, proche de la cité de Samba, dans la province du Maniema. Bilan : quatorze morts et une vingtaine de blessés.

Dans communiqué de la présidence de la République signé, hier dimanche 11 novembre, le chef de l’Etat s’est dit attristé par la nouvelle de ce déraillement. A cet effet, il a instruit le gouvernement de la République de prendre des mesures appropriées de prise en charge des funérailles des personnes décédées et des soins des blessés.
Le président de la République en appelle à la solidarité des Congolais face à cette épreuve qui survient quatre semaines après le drame de Mbuba dans le territoire de Madimba, au Kongo central.
Les six corps de victimes ont été inhumés samedi 10 novembre, apprend-on d’une source citée par Actualité.cd. Selon le directeur provincial de la SNCC à la même source, des investigations vont être menées pour déterminer les vraies causes de l’accident.
Emma MUNTU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top