Liens commerciaux

0
Les travaux de banc syndical lancés, il y a deux jours se poursuivent à Bibwa. Ce séminaire officiellement, a pour objectif : la mise à niveau des enseignants rd-congolais.


Mais, derrière ces assises se cache un véritable complot du ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena contre le patron de la MESP, -la Mutuelle de santé des enseignants-, Guy Mafuta. Le complot vise la destitution de ce dernier de ses fonctions du directeur général de la MESP. Pour y arriver, Musemena espère sur le soutien d’un groupe d’enseignants infiltrés en vue de manipuler certains pour abroger le décret du premier ministre, Bruno Tshibala, maintenant en place le comité Mafuta. Le comité Mafuta que ce ministre de l’EPSP, veut à tout prix faire sauter pour remplacer par son homme de main, le syndicaliste Jean-Bosco Puna. A Bibwa ça se chuchote que le ministre de l’EPSP a recruté des faux syndicalistes qui participent présentement aux travaux de mise à niveau, alors que certains ne sont pas membres de la MESP. Voyez-vous cet acharnement qui anime Musemena à faire partir à tout prix Guy Mafuta. Pourtant, ce dossier le premier ministre l’a déjà tranché. Au cours d’un conseil de ministres, Musemena avait exigé la solidarité gouvernementale sur le dossier de la MESP, en présence de Joseph Kabila. Sa requête n’a pas connu de suite favorable. D’où cette question qui est dans les lèvres des enseignants de savoir : «pourquoi cet acharnement de Musemena à l’endroit de Mafuta?».


 Pourtant le travail de Mafuta est apprécié par les enseignants, dont la prise en charge médicale est rassurée de manière permanente. L’acharnement de Musemena dépasse l’entendement. Il dit qu’aussi longtemps, qu’il sera ministre à l’EPSP, il finira par faire sauter Mafuta de son fauteuil à la direction générale de la MESP.   

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top