Liens commerciaux

0


Le président du Mouvement de Libération du Congo, « MLC », Jean-Pierre Bemba, a déclaré ce jeudi 15 novembre 2018 sur TV5 Monde, qu’il ne parvenait pas à comprendre le retournement de situation de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe au sujet de la candidature commune de l’opposition.




« Le jeu a été transparent au niveau du choix du candidat commun. Ça été fait avec les règles qu’ils ont accepté eux-mêmes. Je me rappelle de ce que Félix Tshisekedi a dit : Dura lex, sed lex (Dure est la loi mais c’est la loi). Lui-même a félicité avec Vital Kamerhe, Martin Fayulu », a dit JP Bemba.




Le sénateur congolais regrette aussi le non respect des engagements pris par ses deux collègues de l’opposition.




« …on ne comprend pas ce revirement 24h après, au vue même d’un engagement qu’ils ont signé, où ils disaient qu’ils abandonneraient leur vie politique s’ils rompaient cet accord ou ils ne le respectaient pas », a-t-il poursuivi.




Selon Jean-Pierre Bemba Gombo, il est préférable que les présidents de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « UDPS », et de l’Union pour la Nation Congolaise, « UNC », rejoignent leur camp afin de poursuivre le combat de l’alternance.
Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top