Liens commerciaux

0
La campagne électorale devient rude en République démocratique du Congo. Du côté du pouvoir, la Première dame Olive Lembe Kabila est entrée en scène cette semaine.


Tous les coups sont permis serait-on tenté de dire dans cette campagne électorale en République démocratique du Congo où même des appels à la violence sont observés. Dans un audio diffusé sur les réseaux sociaux, le Ministre Justin Bitakwira a appelé les partisans du pouvoir à s’attaquer à tout adversaire qui prendrait par à leur meeting.
A Kindu, dans le Maniema, la Première dame Olive, qui a rejoint la campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary au milieu de cette semaine, a été filmée dans une réunion quelque peu étrange. Devant des dizaines de femmes, elle les a appelé à ne pas voter pour ceux qui ont épousé des étrangères.
Ils viennent mentir à nos enfants, nos papas, nos mamans, que si vous votez pour eux, ils feront des choses. J’aimerais vous dire une chose. Ces gens-là, aucun d’entre eux n’a épousé une congolaise. Ne sommes-nous pas belles“, interroge-t-il à la public.






Déjà qu’ils ne nous aiment pas, ils ont eu des enfants avec d’autres [femmes] (…) en votant pour eux, voulez-vous que ces votes aillent vers les étrangers?
” interroge-t-elle en lingala sous les applaudissements.
Longtemps loin de la campagne électorale, un exercice qu’elle affectionne, l’épouse du président Joseph Kabila a néanmoins fait irruption hier à Kisangani, devant un immense succès du candidat de la coalition au pouvoir, Emmanuel Ramazani Shadary.
L’épouse l’opposant Martin Fayulu est d’origine camerounaise. La semaine dernière, des dizaines de partisans du pouvoir ont perturbé l’arrivée du candidat de LAMUKA à Kindu, fief du pouvoir. L’avion de Fayulu n’a également pas pu atterrir dans la capitale du Maniema.

POLITICO.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top