Liens commerciaux

0
Acteur politique aux dimensions très kinoises, Martin Fayulu est en train d’enfiler, la campagne aidant, le costume d’un leader d’envergure nationale. Au point de tenir la dragée haute à l’attelage Fatshivit dans le mano a mano entre les deux " frères ennemis " de l’Opposition. Autopsie d’un match dans le match.

A en juger par les foules drainées par l’un et l’autre, Il apparait que ce combat fratricide, jusqu’ici à fleuret moucheté, est serré. On savait que Fatshi, fort de l’ancrage sociologique de l’UDPS, et du coup de pouce de Kamerhe dans l’Est, allait carburer. C’est bien le cas au regard du triomphe que les populations de Goma et surtout de Bukavu ont fait à Tshisekedi fils.
Ce qu’on ne voyait pas venir, c’est l’engouement populaire autour de Fayulu dès son entrée en campagne. De Beni à Bunia en passant par Butembo, le candidat Lamuka aligne des succès. Fayulu dont la popularité était celle d’un élu et opposant très kinois est en train de gagner en envergure nationale. A l’évidence, les bases de Katumbi et de Mbusa dans l’Est - et plus particulièrement en pays Nande- ont répondu présent. Les étapes du Grand Equateur et du Bandundu holding vont montrer l’ampleur du soutien de Jean-Pierre Bemba et d’Adolphe Muzito.
Déjà, Kinshasa s’était mise en évidence lors du retour de Fayulu, le mercredi 21 novembre, après la signature de l’Accord de Genève. Ce jour-la, on a vu l’apport du MLC et des troupes de Muzito. Une semaine plus tard, le tandem Fatshivit répondait par un come back mémorable.

LE FAYULU NOUVEAU EST ARRIVE !
N’empêche. Martin Fayulu a bousculé les habitudes. L’homme semble avoir cessé de n’être que cet opposant braillard avec une base circonscrite dans certaines communes de la capitale.
Les grands manitous de Genève ne pensaient sans doute pas à la transfiguration de celui qui avait le profil du boulot. Mieux, de la mission. Voilà qu’au contact des foules, Martin Fayulu gagne d’abord en notoriété, ensuite en envergure. Et ce, à mille lieues de son cocon familial kinois. Le Fayulu nouveau est arrivé ! Un leader nous est né ! Reste à savoir s’il sera de la même utilité auprès de ses mandants -sponsors. En clair, l’appétit venant en mangeant, le candidat Lamuka va-t-il rester fidèle à la doxa anti-machine à voter ? Ca, c’est une autre question.
Voici le Peuple de l’Opposition divisé, écartelé entre Cach et Lamuka. Ce qui n’est pas pour déplaire au Pouvoir. Une Kabilie qui n’ignore pas qu’avec un scrutin présidentiel à un seul tour, le schisme né à et de Genève est mathématiquement à son avantage. J.N.

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top